planète idées actualité idées
IDE
IDE
IDE
IDE
nos éditions nos flux rss
Megève Savoy Truffle : une première entre classicisme et patrimoine culturel local (ven., 17 août 2018)
Megève accueille le tout premier Festival Savoy Truffle, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 2 septembre. L’idée de cet événement est née il y a ... Edition Abonné Pour lire la suite de cet article vous devez être abonné Vous êtes déjà abonné connectez-vous Vous n'êtes pas encore abonné ? Vous n'avez pas de compte sur le Dauphine.com ? Vous devez possédez un compte sur ledauphine.com pour pouvoir souscrire à une offre. La création du compte est gratuite, elle vous permet de commenter sur notre site. Par Marine PITTELOUD | Publié le 17/08/2018 à 06:00
>> Lire la suite

Cugnot et Broquet : Un espace culturel et touristique à l'étude (ven., 17 août 2018)
Un espace consacré à Nicolas Joseph Cugnot et son fardier ainsi qu’à certaines œuvres de Gaston Broquet est à l’étude. Pour mener à bien ce projet, les responsables sont en quête de documents et objets pour alimenter le futur établissement. Le 17/08/2018 à 05:00 édition Abonné Cugnot et Broquet : Un espace culturel et touristique à l’étude Cugnot et Broquet : Un espace culturel et touristique à l’étude Un espace consacré à Nicolas Joseph Cugnot et son fardier ainsi qu’à certaines œuvres de Gaston Broquet est à l’étude. Pour mener à bien ce projet, ... Déjà abonné ? identifiez-vous Réagir connectez-vous Cet article vous a plu ? Nous vous recommandons aussi Affaire en oriookaz Vend hôtel restaurant cuisine traditionnelleVend hôtel restaurant cuisine traditionnelle Reproduction interdite Vous avez une info ? Ecrivez-nous : leralerteinfo@estrepublicain.fr
>> Lire la suite

Thé dansant Espace culturel L Bolloré Pont-Croix (jeu., 16 août 2018)
Pont-Croix Thé dansant Espace culturel L Bolloré, 16 septembre 2018-17 septembre 2018, Pont-Croix . Thé dansant Organisé par le Club de l’Amitié de Pont-Croix. Animé par l’orchestre AR MA TOPIC ( tango, valse, chacha, fox, rumba, madison…). De 14h30 à 18h30. Entrée: 5€. Infos: 02 98 70 46 59 Club de l’Amitié Pont-Croix Espace culturel L. Bolloré Pont-Croix 29790 Pont-Croix Finistère dimanche 16 septembre 2018 dimanche 16 septembre 2018 14:30 | 18:30. Tarif : payant 02 98 70 46 59. Coordonnées GPS : 48,0424330 -4,4894433 Thé dansant Espace culturel L Bolloré
>> Lire la suite

Soirée crêpes Espace culturel L Bolloré Pont-Croix (jeu., 16 août 2018)
Pont-Croix Soirée crêpes Espace culturel L Bolloré, 29 septembre 2018-30 septembre 2018, Pont-Croix . Soirée crêpes Proposée par l’association des parents d’élèves de l’école H. Matisse. Sur réservation. adulte ( 2 crêpes salées + crêpes sucrées à volonté) 10€. Enfant ( 1 crêpe salée + crêpes sucrées à volonté) 4€. A partir de 19h. Infos/résa : 07 68 74 11 22 Association des Parents d’élèves de l’école H. Matisse. Pont-Croix Espace culturel L. Bolloré Pont-Croix 29790 Pont-Croix Finistère samedi 29 septembre 2018 samedi 29 septembre 2018 19:00 |. Tarif : payant 07 68 74 11 22. Coordonnées GPS : Soirée crêpes Espace culturel L Bolloré
>> Lire la suite

Nvidia Turing, une nouvelle architecture pensée pour les pro (jeu., 16 août 2018)
Il y a eu de nombreuses spéculations concernant l’éventuel lancement d’une nouvelle architecture pour Nvidia. Plus que de simples rumeurs, le PDG de la société, Jen-Hsun Huang, vient de confirmer au SIGGRAPH 2018 la sortie de la nouvelle architecture GPU de Nvidia : Turing. La grande nouveauté avec l’architecture de Turing est que NVIDIA appelle un cœur RT. Nous ne connaissons pas encore les détails concernant ce fameux cœur à ce jour, mais Nvidia assure que cette nouvelle architecture représente un moment historique dans le domaine du graphisme. Nvidia Tegra X1 Selon Huang, Nvidia Turing est « la plus grande avancée depuis l’invention du GPU CUDA en 2006. » Ce que nous savons à propos de Nvidia Turing Turing, la plate-forme de huitième génération de Nvidia est axée sur le « ray tracing » et les trois nouveaux GPU appelés Quadro RTX 8000, 6000 et 5000. Ils sont conçus pour être utilisés par les professionnels du cinéma, de la vidéo et de la simulation. Quant au « ray tracing », c’est une technique de rendu connue pour produire certaines des images les plus réalistes actuelles. Elle est très réputée pour sa forte puissance de calcul. Essentiellement, cette méthode permet de produire des effets de réflexion, de réfraction et de diffusion très réalistes sur les images. Turing est conçu pour stimuler ce type d’imagerie avec des cœurs RT qui utilisent une intelligence artificielle pour permettre le traçage des rayons en temps réel. Le nouveau système peut apparemment exécuter des simulations six fois plus rapidement que Pascal, la version précédente. Une technologie avancée L’architecture de Turing comprend également des noyaux de tenseurs, des processeurs qui accélèrent la formation et l’inférence d’apprentissage. Cette dernière peut fournir jusqu’à 500 billions d’opérations de tenseur par seconde. Ce niveau de performance optimise les fonctionnalités de l’IA pour créer des applications dotées de nouvelles fonctionnalités puissantes. Toutes ces fonctionnalités font partie du kit de développement de logiciel, Nvidia NGX. Turing, ainsi que les autres fonctionnalités de Nvidia NGX, permettra aux développeurs d’intégrer facilement des graphiques améliorés, des images photo et des traitements vidéo accélérés dans des applications avec des réseaux préformés. Bien évidemment, cette nouvelle technologie n’est pas gratuite. Les produits basés sur la technologie Turing ont des prix variant entre 2000 et 10000 $.
>> Lire la suite

Football : l'entraîneur de Laval, François Ciccolini, suspendu à titre conservatoire par la Fédération (jeu., 16 août 2018)
L’entraîneur de l'équipe de football de Laval, François Ciccolini, a été suspendu à titre conservatoire par la commission de discipline de la Fédération française de football (FFF). Il avait menacé un journaliste de France Bleu Mayenne après un match de championnat. "Peut-être que je vais te frapper la tête par terre". "La Commission de discipline de la FFF, réunie ce jour, a décidé de mettre le dossier en instruction" et "décide de suspendre immédiatement à titre conservatoire M. François Ciccolini de toutes fonctions officielles" en attente d'une éventuelle sanction définitive, a annoncé l'instance sur son site internet. Vendredi, après une défaite à Boulogne-sur-Mer, le journaliste de France Bleu Mayenne avait posé une question au coach de Laval sur ses choix tactiques. L'entraîneur, en poste depuis cet été, s'était emporté, en venant même à menacer le journaliste de violences physiques : "Peut-être que je vais te frapper la tête par terre (...) J'ai ce qu'il faut, je vais te frapper d'un coup de crosse à la tête", a-t-il notamment proféré, selon un enregistrement diffusé par la radio. "Ses paroles ont dépassé sa pensée". Mardi, le journaliste a déposé plainte, alors que le club, dans un premier communiqué, avait tenté de lui faire porter en partie la responsabilité de l'incident, évoquant une question posée hors du "cadre protocolaire" prévu par la Fédération française de football. Laval a aussi fait savoir mercredi qu'une réunion avec le journaliste était prévue pour aplanir le différend vendredi, jour de la réception de Bourg-en-Bresse. Mercredi, Ciccolini avait présenté ses excuses au journaliste visé, assurant que "ses paroles ont dépassé sa pensée", selon un communiqué de son club.
>> Lire la suite

Alternatives. Station-E, la fête qui roule aux idées vertes (jeu., 16 août 2018)
À Montreuil, en région parisienne, un espace culturel alimenté grâce au soleil et à l’énergie musculaire permet à tout un chacun de toucher du doigt la transition écologique. Les flâneurs peuvent difficilement la rater. Lorsqu’on arpente la rue de Paris, à Montreuil (93), bouillonnante de vie en ce chaud vendredi d’août, une imposante fresque murale attire les regards. Dessus, une éolienne, des panneaux solaires et huit lettres qui dessinent noir sur blanc « Station-E », le nom de ce nouveau lieu culturel montreuillois. Ou plutôt de ce terrain vague, en attente de viabilisation. Des associations l’animent depuis juin, dans la pure veine de l’« urbanisme transitoire », pratique en vogue à Paris et sa banlieue. Un peu partout, les friches réhabilitées poussent tels des champignons. Mais il suffit de s’enfoncer dans une allée pour mieux saisir l’originalité de ce microvillage alimenté en énergies renouvelables et dédié à leur promotion. « À travers ce lieu, on cherche à sensibiliser les citoyens et à les impliquer dans la transition énergétique », avance Loïc Rogard, chercheur associé au sein du laboratoire de l’Atelier 21. L’association, qui anime la friche, n’a pas attendu d’en avoir une sous la main pour développer ses projets. Elle est, entre autres, à l’origine du Solar Sound System, une installation qui mêle danse et écologie depuis presque vingt ans et que l’on peut tester à la Station-E en enfourchant un vélo. Car en plus d’être alimenté grâce à l’énergie solaire, le système sonore utilise l’énergie musculaire des danseurs : il suffit de pédaler sur des bicyclettes équipées de génératrices, histoire de rendre l’énergie plus tangible. En cas de mauvais temps, une éolienne doit venir compléter le container qui sert de scène pour accueillir les concerts. « C’est un prototype de station énergétique, une sorte de système démonstratif à montrer aux collectivités », développe Cédric Carles, fondateur de l’Atelier 21. L’exposition « Paléo-énergétique » ressuscite les inventions oubliées « Il faut que la transition devienne un jeu. Il y a une sorte de discours monorail qui alerte sur le changement climatique. Mais cela manque de narrations alternatives », analyse encore le designer franco-suisse. Cette initiative, en tout cas, semble plaire. Parmi les quelques personnes présentes en ce début de soirée, beaucoup sont venues par curiosité, attirées par la musique. La décoration, composée de palettes et autres matériaux de récupération, intrigue également. Mais, à l’intérieur, on se laisse vite prendre au jeu. Certains découvrent le système de phytoépuration du lieu, d’autres s’instruisent devant l’exposition « Paléo-énergétique ». Cette « contre-histoire de l’énergie » initiée par l’Atelier 21 entend ressusciter des innovations énergétiques sous-exploitées ou disparues. Une cinquantaine d’affichettes collées au mur permettent de découvrir ces bonnes idées. On y découvre ainsi que la voiture à hydrogène avait déjà été imaginée depuis longtemps. Équipé d’un concentrateur qui transformait l’énergie solaire en hydrogène, le véhicule pouvait fonctionner en ne rejetant que de la vapeur d’eau. Déposer les piles déchargées entre deux pas de danse Plus insolites, les avions à pédales : en 1988, des scientifiques avaient réussi à survoler une distance de 119 km à la seule force de leurs mollets. D’autres découvertes attendent encore d’aller gonfler la base de données collaborative, à laquelle chacun peut participer. « L’idée, c’est aussi de montrer que nous sommes tous, peut-être, dépositaires de savoir », veut croire Cédric Carles. Même consommer une bière et faire la fête permettent de participer à la recherche. Les fonds récoltés financent en effet les différents projets de l’Atelier 21. « Paléo-énergétique » et le Solar Sound System donc, mais aussi Regen Box, un régénérateur de piles alcalines dites, pourtant, à usage unique. Un beau doigt d’honneur à l’obsolescence programmée. Surtout, une invention qui fonctionne, selon l’aveu de Loïc Rogard, puisque les habitués de la Station-E en profitent pour déposer leurs piles déchargées entre deux pas de danse. Hasard des situations, la musique aussi est sensible à la nature ce soir puisque le chanteur du groupe de pop qui répète n’est autre que le petit-fils de Félix Guattari. Nul doute que le regretté psychanalyste, par ailleurs grand théoricien de l’écologie, regarde d’un œil intéressé cet espace où la fête devient verte.
>> Lire la suite

Les hommages de Barack et Michelle Obama à la "divine" Aretha Franklin (jeu., 16 août 2018)
L'ancien président américain Barack Obama a rendu hommage jeudi à la «divine» Aretha Franklin décédée jeudi à 76 ans, en estimant qu'elle avait contribué à «façonner l'Amérique». «Dans sa voix, nous pouvions lire notre Histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances : notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement», a commenté l'ex-président démocrate, à l'investiture duquel la légende de la soul avait chanté. A lire aussi : Mort d'Aretha Franklin : l'hommage unanime du monde de la musique A lire aussi :Aretha Franklin, une vie en images Aretha Franklin était parvenue à arracher quelques larmes à Barak Obama en décembre 2015. La reine de la soul s'était alors produite sur la scène des Kennedy Center Honors, pour rendre hommage à Carole King, qui lui avait écrit la chanson «(You Make Me Feel Like) A Natural Woman». Face à la prestation de la diva, l'homme politique n'avait pas pu retenir son émotion. Aretha helped define the American experience. In her voice, we could feel our history, all of it and in every shade—our power and our pain, our darkness and our light, our quest for redemption and our hard-won respect. May the Queen of Soul rest in eternal peace. pic.twitter.com/bfASqKlLc5 — Barack Obama (@BarackObama) 16 août 2018 Son épouse, Michelle Obama a également eu une pensée pour la famille de la chanteuse sur Twitter. «Ecouter Aretha Franklin chanter à la Maison Blanche et à de nombreuses autres occasions faisait s'arrêter le temps. Barack Obama et moi avons une pensée pour la famille d'Aretha. Elle sera pour toujours notre Reine de la Soul», a quant à elle écrit l'ancienne Première dame des Etats-Unis. Watching Aretha Franklin perform at the White House, and on so many other occasions, made time stand still. @BarackObama and I are holding Aretha’s family in our hearts right now. She will forever be our Queen of Soul. pic.twitter.com/NhHsbKijpl — Michelle Obama (@MichelleObama) 16 août 2018 L'hommage de Donald Trump et des Clinton Après l'annonce de la mort de l'interprète de «Respect» jeudi, les hommages ont afflué du monde entier. «La Reine de la Soul, Aretha Franklin, est morte. C'était une grande femme, avec un formidable cadeau de Dieu, sa voix. Elle manquera!», a réagi le président américain Donald Trump sur Twitter. The Queen of Soul, Aretha Franklin, is dead. She was a great woman, with a wonderful gift from God, her voice. She will be missed! — Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 16 août 2018 C'est également par ce biais que son adversaire durant l'élection présidentielle américaine de 2016 Hillary Clinton a rendu hommage à la chanteuse qu'elle considérait comme une «amie». «Je suis en deuil aujourd'hui après le décès d'Aretha Franklin, qui a partagé son âme et son talent avec le monde. Elle mérite non seulement notre RESPECT mais aussi notre gratitude éternelle pour avoir ouvert nos yeux, nos oreilles et nos coeurs. Repose d'une paix éternelle, mon amie.» L'ancien président Bill Clinton, pour qui la Reine de la Soul avait chanté lors de son investiture en 1993, a dit «pleurer la perte de (son) amie», «l'un des plus grands trésors nationaux américains». Mourning the loss today of @ArethaFranklin who shared her spirit and talent with the world. She deserves not only our RESPECT but also our lasting gratitude for opening our eyes, ears and hearts. Rest in eternal peace, my friend. — Hillary Clinton (@HillaryClinton) 16 août 2018 Toute reproduction interdite
>> Lire la suite

Wellness Challenge : la routine matinale d'une healthy girl pour bien démarrer la journée (jeu., 16 août 2018)
3/ Je médite pendant 10 à 20 minutes. Si je suis pressée, je fais quelques exercices de respiration Pranamaya ou de la pensée positive. Soit je ferme les yeux, une tasse de thé en main et je prends le temps de faire quelques respirations profondes. Soit je fais une séance de Pranamaya, qui active et booste le cerveau, en faisant circuler l’oxygène. Résultat ? Je me sens aussi apaisée qu’énergisée. Lorsque je suis vraiment le rush, j’opte pour de la pensée positive. Elle me permet de me sentir heureuse et prête pour affronter la journée. Allongée sur le dos, je réfléchis à toutes les choses positives de ma vie et je me rappelle la chance que j’ai. Parfois, j’y ajoute quelques intentions pour la journée. 
>> Lire la suite