planète administration publique actualité administration publique
PUB
PUB
PUB
PUB
nos éditions nos flux rss
Attaque déjouée du Thalys : une reconstitution ce mercredi en région parisienne (mer., 18 sept. 2019)
Une reconstitution judiciaire de l'attaque déjouée à bord d'un train Thalys Amsterdam-Paris, le 21 août 2015, est organisée ce mercredi après-midi en France, à la demande du tireur présumé, Ayoub El-Khazzani. Le Marocain, âgé de 29 ans, sera extrait de sa prison pour être conduit dans un hangar en région parisienne, où une rame de Thalys est mise à disposition de la justice. Une quinzaine de témoins des faits devraient s'installer aux places qu'ils occupaient il y a quatre ans. Les trois Américains qui ont maîtrisé El-Khazzani ne seront pas là. À l'intérieur du train, le parcours du fiché S, signalé à la France par l'Espagne pour ses liens avec les milieux salafistes, et qui a côtoyé Abdelhamid Abaaoud, va être revécu. Sa montée à bord, avec une arme de poing, un fusil d'assaut et neuf chargeurs remplis de balles. Sa bagarre avec « Damien A. », un premier passager, qui tente de le désarmer en le croisant devant les toilettes. Puis son corps à corps avec un autre passager, l'Américain Mark Moogalian. Enfin son irruption dans la voiture n°12. Une première demande de reconstitution, déposée par l'avocate d'Ayoub El-Khazzani, Me Sarah Mauger-Poliak, avait été refusée début 2018 par les juges d'instruction, qui avaient estimé qu'un tel acte ne pourrait « activement et réellement participer à la manifestation de la vérité ». Ce refus avait coïncidé avec la sortie en France du film « Le 15h17 pour Paris », relatant l'attaque et réalisé par Clint Eastwood. La sortie de ce long-métrage avait été dénoncée par la défense du suspect. Dix-huit mois plus tard, les juges ont accédé à la demande. Pourquoi? Entre-temps, Ayoub El-Khazzani a reconnu en décembre 2016 devant un magistrat son implication dans l'attaque.
>> Lire la suite

Région d'Audruicq: le programme culturel invite au voyage et à une réflexion sur l'alimentation (Wed, 18 Sep 2019)
Comme chaque année depuis 1998, la communauté de communes de la région d’Audruicq, soutenue par le Département, propose des spectacles dans les quinze communes du territoire. Amandine Montuy, vice-présidente chargée de l’action socioculturelle, dévoile le programme qui met l’accent sur le projet alimentaire territorial.
>> Lire la suite

Augmentation du nombre de tués sur les routes de la région PACA en 2019 (Wed, 18 Sep 2019)
C'est une année noire pour la sécurité routière en PACA.  Depuis le début de l'année, 224 personnes ont été tuées sur les routes, contre 198 à la même période en 2018. Entre janvier en mi-septembre de cette année : Ces chiffres sont en augmentation par rapport à la même période en 2018 dans tous les départements de PACA, sauf dans les Hautes-Alpes.     + 44 % dans le Var Le Var est le département qui connaît la plus forte augmentation du nombre de morts sur les routes de la région, entre 2018 et 2019, avec 17 tués en plus. 56 personnes ont perdu la vie lors d'un accident dans le Var en 2019, dont 37 hors agglomération, 15 en agglomération et 4 sur autoroute. Le nombre d’accidents est globalement stable mais leur gravité est plus importante, précise la préfecture.  Cliquez sur la carte pour afficher les routes les plus dangereuses de chaque département (données 2016 - 2015) 2019 est donc une année meurtrière pour les automobilistes de la région. L'année dernière, la mortalité routière en PACA avait pourtant baissé de 14%. 248 personnes avaient perdu la vie sur les routes, contre 346 en 2017.  
>> Lire la suite

Darmanin prévoit le déménagement «en régions» de 2500 à 3000 agents de son ministère (Wed, 18 Sep 2019)
LE SCAN POLITIQUE - Le ministre de l’Action et des Comptes publics veut «donner l’exemple» en décentralisant ses services loin de Paris. Tout ne se décide pas dans la capitale. Tel est le message, en creux, que souhaite envoyer Gérald Darmanin. Pour «donner l’exemple», le ministre de l’Action et des Comptes publics va faire déménager «2500 à 3000 agents» de son ministère, «qui travaillent aujourd’hui dans Paris ou la petite couronne», explique-t-il mercredi 18 septembre dans un entretien fleuve au Parisien. Cette mesure avait été prévue et annoncée fin juin par l’exécutif, notamment pour répondre à la crise des «gilets jaunes». Pour l’heure, la destination des équipes de Gérald Darmanin n’est pas encore connue. «Pour mon ministère, nous allons publier le mois prochain un cahier des charges en disant: “Si vous souhaitez accueillir des agents, voici nos critères. Que proposez-vous? Quels bâtiments administratifs pourrions-nous utiliser?”», explique-t-il. Rémunération et prime particulière Le ministre promet que le «transfert se fera progressivement». «Nous identifierons en novembre les services concernés et, en décembre, nous communiquerons sur les villes choisies», souligne-t-il. Gérald Darmanin se veut également rassurant, certifiant qu’«il n’y aura pas de mobilité forcée». «Nous jouerons avec la pyramide des âges et proposerons des formations à ceux qui souhaitent rester. Les agents en nouvelle affectation, eux, rejoindront directement le nouveau lieu d’implantation», promet-il, tout en garantissant «une rémunération et une prime particulières pour ceux qui acceptent de bouger». Le ministre de l’Action et des Comptes publics, ex-LR, inscrit cette démarche dans les pas de son mentor, l’ancien président Nicolas Sarkozy. «Vous savez, il y a un ministre du Budget qui s’appelait Nicolas Sarkozy qui avait déménagé l’école des Douanes de Neuilly à Tourcoing. Ça coûte beaucoup moins cher de loger des étudiants à Tourcoing, ça renforce l’attractivité d’une ville qui a besoin d’emplois publics... Nous voulons faire la même chose pour d’autres villes en régions». Municipales: Darmanin laisse planer le suspense S’il a déjà annoncé qu’il serait candidat aux élections municipales à Tourcoing (Nord), Gérald Darmanin n’a pas encore précisé s’il serait tête de liste ou non. «Je dirai si je suis candidat à Tourcoing le jour de la Saint-Valentin, n’est-ce pas le jour des déclarations d’amour?», a-t-il simplement glissé au Parisien. Dimanche dernier sur France 3, il avait expliqué que son choix dépendrait «de plein de choses». «De mon équipe municipale, de ce que pensent les Tourquennois, du président de la République...» » VOIR AUSSI - Gérald Darmanin :«Je serai candidat aux élections municipales à Tourcoing» «Je serai candidat aux élections municipales à Tourcoing», annonce Gérald Darmanin - Regarder sur Figaro Live
>> Lire la suite

OCCITANIE Vous avez des idées pour le climat ? La Région vous donne la parole ! (Wed, 18 Sep 2019)
À travers ses différentes politiques, la Région est pleinement engagée pour accompagner la transition écologique et énergétique et faire notamment de l'Occitanie la 1ère Région à énergie positive d'Europe d'ici 2050. Afin d'impliquer les citoyens dans cette dynamique et encourager la construction de solutions nouvelles pour le climat, la Région met en œuvre un nouveau budget participatif « Ma solution pour le climat » qui permettra à tous les citoyens d'Occitanie de proposer un projet qui leur tient à cœur. Repenser l'alimentation, organiser des collectes participatives de déchets, créer des jardins partagés... Toutes ces idées et bien d'autres encore sont les bienvenues pour contribuer à faire de la Région Occitanie « La » Région qui agit pour le climat. Depuis le 13 septembre et jusqu'au 15 novembre prochain, chaque citoyen peut se rendre sur le site participatif laregioncitoyenne.fr et déposer son idée. Les solutions proposées seront ensuite soumises aux votes des citoyens à partir du mois de février 2020. Doté de 2 M€ pour l'année 2019, le budget participatif « Ma solution pour le climat » sera reconduit chaque année pendant 3 ans, mobilisant ainsi au total une enveloppe de 6 M€. Ouvert à tous les citoyens d'Occitanie, et en particulier aux jeunes, ce budget participatif offre l'opportunité à chacun de s'exprimer, et à n'importe quelle structure, qu'elle soit associative ou bien d'enseignement supérieur ou scolaire notamment, de se saisir de ce sujet d'intérêt général. « Le climat est l'affaire de tous, jeunes, lycéens, étudiants, parents... C'est pourquoi j'ai souhaité avec le lancement de ce budget participatif leur donner la parole et l'assurance que les moyens seront là pour la réalisation de leurs projets », a déclaré Carole Delga à l'occasion du lancement du budget. Rendez-vous sur le site participatif ICI pour plus de renseignement et déposer votre projet.
>> Lire la suite

Évron. Promues en région, les basketteuses visent le top 3 (Wed, 18 Sep 2019)
Trois questions à… Louise Charrier et Lise Tripoteau, nouvelles joueuses de l’équipe féminine de l’Alerte basket, qui accède au championnat de Régionale 3. Quel est votre parcours de basketteuse ? Louise : La saison dernière, j’ai marqué une pause après quinze ans de pratique dans un club des Deux-Sèvres, où j’ai évolué en Régional 2. Lise : J’ai commencé le basket à 5 ans, au club de Mayenne, où mes parents se sont beaucoup impliqués. J’ai joué en championnat de France jeunes et en Nationale 3. Comme Louise, j’ai fait un break. Pourquoi Evron ? Louise : Je travaille à Evron. Faire du sport est un besoin pour moi. J’ai choisi le basket où l’équipe fanion est sur une bonne dynamique. Lise : Je connaissais Florent Lépinay, l’entraîneur. L’essai que j’ai fait m’a décidé à revenir sous les paniers. Vos ambitions pour l’équipe ? Louise : Gagner et prendre du plaisir avec le groupe. Lise : Jouer le haut de tableau. Samedi 21 septembre, à 20 h 30, salle rue de Sainte-Suzanne, Évron – Genétouze. Partager cet article Louise Charrier, 22 ans, et Lise Tripoteau, 23 ans, arrivent à l’Alerte basket. Évron. Promues en région, les basketteuses visent le top 3Ouest-France.fr AGRANDIR
>> Lire la suite

Casson. Intercommunalité : la commune peu représentée (Wed, 18 Sep 2019)
Trois représentants défendent aujourd’hui les intérêts cassonnais au sein de la communauté de communes. En 2020, ils ne seront plus que deux, sur un total de 45. Actuellement, les conseillers communautaires participent non seulement au bon fonctionnement de la communauté de communes, mais ils défendent aussi les intérêts de leurs collectivités. Leur nombre varie en fonction de la population. La nouvelle organisation prévue pour 2020 fait bouger les lignes dans certaines communes. À Casson, les représentants ne pourront plus ... Partager cet article Nort-sur-Erdre et Treillières culminent avec six représentants, Sucé-sur-Erdre suit avec cinq. Les Touches, Casson et Notre-Dame-des-Landes doivent composer avec deux représentants à la communauté de communes. Casson. Intercommunalité : la commune peu représentéeOuest-France.fr AGRANDIR
>> Lire la suite

Calaisis: pourquoi le préfet attend-il pour annoncer le futur découpage intercommunal? (Wed, 18 Sep 2019)
Des services de quelle intercommunalité les habitants de Peuplingues, Bonningues-lès-Calais, Saint-Tricat et Pihen-lès-Guînes vont-ils bénéficier à partir du 1er  décembre ? Le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, avait annoncé qu’il prendrait sa décision au plus tard le 31 août, afin de laisser trois mois pleins aux nouvelles intercommunalités pour se mettre en place. Deux semaines plus tard, personne ne connaît sa décision. «  Le préfet est en phase de concertation afin de s...
>> Lire la suite

La Défense. Vélos, trottinettes, télétravail…, la Région veut « mener la révolution dans les ... (Wed, 18 Sep 2019)
La Région Ile-de-France organise une semaine de sensibilisation sur les nouvelles pratiques de déplacement et de travail dans le quartier de La Défense (Hauts-de-Seine). Détails. Publié le 18 Sep 19 à 7:12 La Région Ile-de-France organise des animations à La Défense pour promouvoir de nouveaux moyens de déplacements. La Région Ile-de-France organise des animations à La Défense pour promouvoir de nouveaux moyens de déplacements. (©Illustration / Flickr) Ils sont plus de 100 000, tous les jours, à investir le quartier d’affaires de La Défense, dans les Hauts-de-Seine. Le plus souvent en costard-cravate, la mallette à la main, avant de prendre place devant un ordinateur ou dans une salle de réunion dans l’une des nombreuses tours de l’ouest de Paris. « Bouger autrement » Mais avant de débuter leur journée de travail, ces salariés doivent arriver jusqu’à La Défense. Les transports en commun, naturellement, vélo, trottinette ou autre mobilité douce régulièrement, ou encore la voiture, parfois. Toutefois, dans la continuité du lancement du Veligo, la région Ile-de-France entend « mener la révolution dans les transports pour améliorer la qualité de vie de tous les Franciliens. » Ainsi, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité qui dure jusqu’au dimanche 22 septembre 2019, des stands et activités sont proposées à La Défense « pour bouger autrement ». Lire aussi : Transports. Véligo, un service de location pour tester le vélo électrique en Île-de-France La région veut particulièrement initier les salariés au vélo, à la marche, au covoiturage ou aux trottinettes électriques, mais aussi sensibiliser les entreprises au télétravail et aux horaires décalés. Ainsi, une campagne de communication est menée, tandis que des balades à vélo et à trottinettes sont organisées afin de découvrir la circulation avec ce type de mode de transports. Et ce, au départ d’un village des mobilités implanté pour l’occasion au bassin Takis. Il est également possible d’y tester vélos et trottinettes, mais également de les faire réparer si on en possède déjà. Marie-Célie Guillaume, Directrice Générale de Paris La Défense, précise :  La semaine de la mobilité est l’occasion pour nous d’inciter les salariés du territoire à revoir leurs habitudes de déplacement et de valoriser les mobilités innovantes que nous développons dans le quartier d’affaires. Pouvoirs publics, entreprises et salariés ont tous un rôle à jouer pour faire évoluer les comportements.
>> Lire la suite

Les manuels scolaires sont désormais numériques dans les lycées de la Région Sud (Wed, 18 Sep 2019)
Avignon, France Cet investissement de 26 millions d'euros pour la seule année 2019 pour le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (achat des tablettes et licences, mais hors dotation annuelle des lycées) est à ce jour unique en France. Les tablettes sont distribuées dans les lycées publics et privés pour cette rentrée, déjà 240 établissements sur les 279 de la région sont équipés. Ce mardi par exemple les élèves de première et seconde du lycée d'enseignement général et technologique agricole François Pétrarque à Avignon ont reçu leur tablette en présence de  Bénédicte Martin, conseillère régionale en charge de l'agriculture. Des tablettes que les élèves garderont après la terminale Ici hormis les programmes de leur filière et l’accès au portail du lycée avec les emplois du temps et les relevés de note, des abonnements ont été pris à des encyclopédies ou des journaux. Les systèmes d’exploitation de ces tablettes sont sécurisés et l’accès wifi encadré pour l’enseignement et la connaissance. Chaque élève bénéficie de cinq licences d'utilisation lui permettant de basculer son manuel sur un ou deux ordinateurs fixes ou même une autre tablette. Au bout de ses trois années de lycée, l'élève devient propriétaire de la tablette. La Région Sud a mis également en place une filière de recyclage pour la récupération de ces matériels.  Des élèves de la classe de première Bac Techno Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant avec leurs nouvelles tablettes accompagnés de la conseillère régionale en charge de l'agriculture et du directeur du lycée François Pétrarque - Radio France Des élèves de la classe de première Bac Techno Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant avec leurs nouvelles tablettes accompagnés de la conseillère régionale en charge de l'agriculture et du directeur du lycée François Pétrarque © Radio France - JM Le Ray
>> Lire la suite

Alerte Google : "Afrique Centrale" OR Angola OR Congo OR Gabon OR "Guinée équatoriale" OR "République Centrafricaine" OR Tchad -sport -football -basket -biathlon -athlétisme -handball -cyclisme -tennis -golf -escrime -gymnastique -hippisme -hockey -hippique -boxe -voile -haltérophilie -judo -natation -rallye -rugby -ski -triathlon -surf -voile -tiercé -"formule-1"

Tchad : nominations au ministère de l'Environnement, de l'Eau et de la Pêche (Wed, 18 Sep 2019)

Tchad : nominations au ministère de l'Environnement, de l’Eau et de la Pêche Le décret n°1540 du 17 septembre 2019 porte nomination des fonctionnaires dont les suivent aux postes ci-après : Commandement de la Garde Forestière et de Faune Commandant adjoint : Colonel Ahmat Mahamat Albachar, en remplacement du colonel Abdoulaye Ahmat Haroun, appelé à d’autres fonctions. Cellule de Coordination des Projets et des Programmes Directeur : Mahamat Seid Moussa, nouveau poste ; Directeur adjoint : Dr. Saleh Moussa Mikherbi, nouveau poste. Direction de la Communication Directeur : Ousman Mahamat Allamine, nouveau poste ; Directrice Adjointe : Mme. Dorothée Fakolne Padeu, nouveau poste.
>> Lire la suite

Tchad : nomination à l'Agence pour l'énergie domestique et l'environnement (Wed, 18 Sep 2019)

Tchad : nomination à l'Agence pour l’énergie domestique et l’environnement Le décret n° 1545 du 17 septembre 2019 porte nomination à l’Agence pour l’énergie domestique et l’environnement (AEDE) des fonctionnaires dont les noms suivent. Directeur général : Hakim Djibri, maintenu ; Directeur des opérations : Mahamat Saleh Nouri, en remplacement de Hamat Djamaladine.
>> Lire la suite

PUB administration publique sur les réseaux sociaux

 

 

 

sur Twitter


PUB administration publique communiqués de presse