planète administration publique actualité administration publique
PUB
PUB
PUB
PUB
nos éditions nos flux rss

Alerte Google : "Afrique Centrale" OR Angola OR Congo OR Gabon OR "Guinée équatoriale" OR "République Centrafricaine" OR Tchad -sport -football -basket -biathlon -athlétisme -handball -cyclisme -tennis -golf -escrime -gymnastique -hippisme -hockey -hippique -boxe -voile -haltérophilie -judo -natation -rallye -rugby -ski -triathlon -surf -voile -tiercé -"formule-1"

Gabon: l'aéroport de Libreville obtient la certification de l'OACI (dim., 09 mai 2021)
Publié le : 09/05/2021 - 13:29 Au Gabon, l’aéroport international Léon-Mba, de Libreville, devient le premier aéroport d’Afrique centrale certifié par l’Organisation de l’aviation civile internationale. L’OACI a remis, samedi 8 mai, cette certification, après deux ans de travaux et d’audits sur la qualité et la sécurité des infrastructures de la plateforme aéroportuaire. Une cérémonie a été organisée samedi pour la remise du certificat. Publicité Lire la suite Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma Pour obtenir cette certification, le Gabon a investi dans le renouvellement des équipements, la sécurité de la piste d’atterrissage, le balisage et surtout la formation de ses équipes. Serge Rodrigue Agaya, responsable des performances, espère que la certification attirera de nouvelles compagnies. « Pour la clientèle et pour les autres partenaires, c’est un label de confiance vis-à-vis de différentes opérations que nous menons au niveau des aéroports. Certaines compagnies, bien cotées sur le marché, peuvent faire des vols au départ de notre plateforme parce que nous garantissons les normes de sécurité et de sûreté également », indique-t-il. Le premier pays d'Afrique centrale En Afrique centrale, le Gabon devient le premier pays à obtenir cette certification. Prosper Zo’o Minto, directeur de l’OACI pour l’Afrique de l’ouest et du centre presse les autres pays de la région à s’inspirer du Gabon : « L’aviation est tellement interconnectée que tout le monde a intérêt à adhérer aux exigences convenues et les mettre en œuvre de manière effective ». Brice Paillat, ministre gabonais des Transports, a effectué le déplacement à l’aéroport et n’a pas caché sa satisfaction :« Nous estimons qu’avec cette certification, nous aurons une attraction encore plus visible de notre pays à travers l’aéroport de Libreville ». Le Gabon qui espère créer sa compagnie aérienne internationale souhaite également certifier ses aéroports de Port-Gentil et Franceville. À lire et écouter aussi: Gabon: Eugène Mba devient le nouveau maire de Libreville
>> Lire la suite

René Ndemezo'o Obiang appelle les fis spirituels fâchés d'Omar Bongo à regagner le PDG (Sun, 09 May 2021)
René Ndemezo’o Obiang (gauche) recevant le pagne du parti après son acte d’adhésion au PDG © D.R L’ancien 1er Secrétaire de Démocratie nouvelle (DN, opposition), René Ndemezo’o Obiang qui a réintégré avec armes et bagages le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) après un court séjour de 4 ans au sein de l’opposition, a appelé les fils spirituels fâchés d’Omar Bongo à régner la ‘’maison mère’’. « Je voudrais à nouveau lancer un appel pressant aux fils spirituels se réclamant de l’héritage politique d’Omar Bongo Ondimba à se retrouver, à regagner le PDG, malgré les incompréhensions qui ont pu exister à un moment ou à un autre », a lancé M. Ndemezo’o Obiang. C’était durant la cérémonie de son adhésion formelle au PDG organisée le 7 mai au siège du parti sis à Louis dans le 1er arrondissement de Libreville. Les nouveaux militants du PDG, René Ndemezo’o Obiang, et ses lieutenants posant pour la postérité le 7 avril avec le Secrétaire général du parti, Eric Dodo Bounguendza © D.R Les nouveaux militants du PDG, René Ndemezo’o Obiang, et ses lieutenants posant pour la postérité le 7 avril avec le Secrétaire général du parti, Eric Dodo Bounguendza © D.R Pour l’ancien nouveau militant du PDG qui était flaqué de ses lieutenants, son retour au PDG est une bonne approche pour consolider l’unité nationale et raffermir la jeune démocratie gabonaise encore balbutiante. Le retour de René Ndemezo’o Obiang dans le PDG s’est matérialisé par la fusion-absorption de son parti DN le 3 avril dernier.  Une démarche bien mûrit, selon lui, pour le bien des populations. « La fusion n’est pas une simple aventure, c’est une forte conviction ; pour nous l’avenir de notre démocratie est dans les grands ensembles », a-t-il souligné. Durant la cérémonie actant l’adhésion formelle du « camarade » René Ndemezo’o Obiang et les siens, le Secrétaire général du PDG, Éric Dodo Bounguendza a salué cet acte qui, espère -t-il,  va renforcer l’hégémonie du parti d’Omar Bongo Ondimba créé il y a 53 ans. « Nous vous souhaitons de bonne foi, une heureuse arrivée dans le Parti démocratique gabonais, vous êtes chez vous », a souhaité M. Bounguendza. Camille Boussoughou
>> Lire la suite

PUB administration publique sur les réseaux sociaux

 

 

 

sur Twitter


PUB administration publique communiqués de presse