planète administration publique actualité administration publique
PUB
PUB
PUB
PUB
nos éditions nos flux rss

Alerte Google : "Afrique Centrale" OR Angola OR Congo OR Gabon OR "Guinée équatoriale" OR "République Centrafricaine" OR Tchad -sport -football -basket -biathlon -athlétisme -handball -cyclisme -tennis -golf -escrime -gymnastique -hippisme -hockey -hippique -boxe -voile -haltérophilie -judo -natation -rallye -rugby -ski -triathlon -surf -voile -tiercé -"formule-1"

Tchad : la CNPS innove avec la digitalisation de ses services ()

Tchad : la CNPS innove avec la digitalisation de ses services "Le digital faisant partie intégrante du quotidien de tout un chacun et de nos entreprises, il devient un composant indispensable et attendu de l'offre de service de toute entreprise", explique Souleymane Hissein, chef de la division informatique à la CNPS. La CNPS s'est lancée dans un projet de digitalisation de ses services afin d'être plus proche des employeurs et des assurés en facilitant l'accès aux différents services sollicités. La démarche consiste à rendre accessible ses multiples services à partir des ordinateurs, téléphones et tablettes sans se déplacer. "Dans l'optique de vous permettre de bien tirer profit du nouvel outil mis à votre disposition, la CNPS a bien voulu organiser ses séries de formation pour servir d'échanges sur toutes les questions techniques et vous permettre de vous familiariser à la plateforme", précise Souleymane Hissein.
Tchad : la CNPS innove avec la digitalisation de ses services À travers la plateforme digitale www.cnps-tchad.com, la CNPS entend permettre à tout un chacun de créer son compte en tant qu'employeur ou bénéficiaire des prestations, de consulter le compte, de faire des déclarations de salaires et plus largement d'être capables de se servir de tous les modules disponibles.  Les bénéficiaires de la formation auront pour rôle d'être des ambassadeurs auprès des travailleurs pour la vulgarisation de sa plateforme digitale.
>> Lire la suite

L'Angola désireuse d'investissements russes et étrangers dans son secteur pétrolier (João Lourenço) (Tue, 19 Oct 2021)
Appel lancé par le président angolais au cours de son intervention à la Semaine de l’énergie en Russie Le président angolais João Lourenço a appelé, le 13 octobre dernier, à davantage d’investissements étrangers dans son secteur pétrolier national, notamment dans de nouvelles zones d’exploration. Dans cet appel lancé à l’occasion de la Semaine de l’énergie en Russie, organisée par visioconférence, il a tenu à assurer que son pays avait restructuré son secteur pétrolier. M. Lourenço a aussi rappelé qu’un programme d’appel d’offres avait été défini pour les nouveaux blocs pétroliers sur la période 2019-2025, lequel propose plus d’une cinquantaine de blocs afin d’accroître la production de brut. Le gouvernement angolais a l’ambition de parvenir à l’autosuffisance en matière de produits raffinés et soutient à cette fin la construction de trois nouvelles raffineries. Elles devraient permettre au pays d’atteindre une capacité de raffinage d’environ 425 000 barils de brut par jour. Le chef de l’Etat angolais a estimé que les entreprises russes, expérimentées en matière de construction d’aciéries, d’usines d’engrais et de centrales électriques, étaient les bienvenues pour investir dans le secteur gazier angolais. « Avec tous ces projets, le pays sera capable de créer des opportunités pour le développement de nouvelles sources d’énergies renouvelables, telles que le solaire, l’éolien, la biomasse et d’autres », a dit M. Lourenço. Il a ajouté que l’Angola était déterminée à renforcer sa coopération avec la Russie et qu’elle était ouverte à toutes les compagnies souhaitant investir dans la diversification et le développement de son économie. Partager la publication "L’Angola désireuse d’investissements russes et étrangers dans son secteur pétrolier (João Lourenço)"
>> Lire la suite

PUB administration publique sur les réseaux sociaux

 

 

 

sur Twitter


PUB administration publique communiqués de presse