planète arts, culture actualité arts, culture
ART
ART
ART
ART
nos éditions nos flux rss
Le projet audacieux de KAAN Architecten pour le Musée royal des beaux-arts d'Anvers (mar., 09 mars 2021)
Le musée sera alors divisé en trois zones. Celle consacrée à l'entrée du public sera suivie d’espaces d'exposition centraux et de bureaux à l'arrière du bâtiment. Le hall d’entrée joue un rôle clé dans tout le déroulement de la visite puisqu’il donne immédiatement le choix entre deux itinéraires possibles. Le premier invite à monter dans les niveaux supérieurs rénovés au XIXe siècle quand l'autre convie les visiteurs à rester au rez-de-chaussée pour les diriger vers la partie nouvellement construite ou rénovée. De même, la visite du musée sera rythmée par une succession de salles d’expositions temporaires afin de multiplier les possibilités de découverte enrichissant la visite. Ce projet d’envergure, à la croisée des époques, mérite déjà une attention toute particulière.
>> Lire la suite

24 heures photo du 8 mars 2021 (Tue, 09 Mar 2021)
EN IMAGES - Retrouvez les photographies les plus marquantes de la semaine, sélectionnées par la rédaction du Figaro Magazine. Par Figaro Magazine Publié il y a 4 heures, Mis à jour il y a 4 heures
>> Lire la suite

Latouille-Lentillac. Une nouvelle œuvre sur le chemin art-nature (Tue, 09 Mar 2021)
Après une longue période de pluie, le soleil, depuis quelques jours, éclaire les sous-bois et sèche les sols. Dans cette belle fenêtre de printemps, les responsables Appel du chemin art-nature en ont profité pour inviter le créateur d’une nouvelle sculpture à venir installer celle-ci sur le sentier. Jean-Michel Ribeyrolles, voisin de Saint-Paul de Vern, musicien, plasticien, a donc rejoint le site repéré pour "amarrer" son œuvre au parcours, samedi 27 février. Il était aidé par le coprésident Pierre Mazarguil, accompagné de plusieurs membres de la commission chemin art. Jean-Michel a réalisé une superbe pièce en métal et bois brûlé, messagère d’espoir quant à l’avenir de notre écosystème et qui peut se lire à différents niveaux, en diverses images selon l’angle de vue et la sensibilité artistique de l’observateur. Elle est là, bien en vue, calée sur son talus de mousse et ne peut qu’interpeller le promeneur par le caractère particulièrement esthétique de son visuel. Tous les membres de la commission se sont félicités de cette installation. Un petit moment de bonheur ensoleillé partagé.
>> Lire la suite

La peinture à portée des écoliers (Tue, 09 Mar 2021)
La classe de maternelle de l’école primaire Les enfants du Rhône est allée voir l’exposition de tableaux de Michèle Garin, en mairie. Les enfants ont beaucoup apprécié la sortie, et les œuvres exposées (couleurs vives, paysages). Ils ont été étonnés de voir un tableau de Michèle Garin représentant leur village et le Rhône. " Pouvoir amener les élèves régulièrement à des expositions et les confronter directement à l’art est une opportunité que l’équipe enseignante est heureuse de proposer en partenariat avec la mairie ", explique Aude Brissac. Visites, rencontres, et activités culturelles sont souhaitées par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale pour développer les connaissances des enfants avec la pratique artistique et la fréquentation des œuvres et des artistes. Correspondante ML : 06 86 38 38 62.
>> Lire la suite

IPFO : David Lynch : Infinite Deep (Tue, 09 Mar 2021)
À IPFO House of Photography, le réalisateur et artiste américain David Lynch présente pour la première fois une sélection de ses œuvres photographiques en Suisse. L’exposition «Infinite Deep» présentera la gamme complète des photographies de Lynch qui ont été créées pendant deux décennies et qui reflètent le style incomparable de l’artiste. Les images emblématiques seront exposées à la maison de la photographie nouvellement ouverte à Olten, qui célèbre une première, tout comme l’exposition elle-même, après de nombreuses rénovations. Avec des séries comme «Twin Peaks» et le film «Blue Velvet», David Lynch est depuis longtemps devenu culte. Aujourd’hui, pour la toute première fois, une exposition des photographies de l’artiste américain et lauréat d’un Oscar en 2019 est présenté en Suisse. À la Maison de la photographie IPFO à Olten, un total de 120 œuvres de David Lynch seront exposées sur trois étages, parmi lesquels les emblématiques «Bonhommes de neige», dont Lynch dit: «Les bonhommes de neige ressemblaient à des extraterrestres.» Ils reflètent de manière unique le travail de Lynch. Pour le photographe et co-fondateur de l’IPFO Marco Grob, l’homme de 75 ans est l’un des grands maîtres des dernières décennies: «Comme presque aucun autre artiste, David Lynch est capable de mettre son propre style dans toutes ses œuvres. Tout ce qu’il touche porte alors sa signature. Cela devient Lynchesque. Que ce soit la photographie, la musique, la peinture ou bien sûr le cinéma. D’un fil de fer artistiquement plié à Mulholland Drive. Cela devient unique, indéniable. » L’exposition est organisée par Nathalie Herschdorfer, une historienne de l’art spécialisée dans l’histoire de la photographie. Elle est directrice du musée des Beaux-Arts du Locle, où elle a organisé de nombreuses expositions photographiques importantes. Elle est l’auteur de plusieurs livres de photographie et exerce ses activités au niveau international en tant que commissaire. David Lynch – «Infinite Deep» de Nathalie Herschdorfer Réalisateur mondialement connu de films tels que «Eraserhead», «The Elephant Man», «Blue Velvet» ou «Mulholland Drive», David Lynch (né en 1946, USA) est l’un des grands noms du cinéma américain et est connu pour sa vision surréaliste. Lynch est un artiste prolifique, mais peu de gens sont conscients de son énorme production artistique. Avant de devenir cinéaste, Lynch a étudié la peinture. Aujourd’hui, en plus de faire des films, il consacre une grande partie de son temps au dessin, à l’impression d’art, à la sculpture, à la musique et à la photographie. L’Américain est un artiste aux multiples facettes qui se déplace librement d’un médium à l’autre. Pour la première fois, une exposition en Suisse montre le spectre de la photographie de Lynch. Les mêmes règles s’appliquent au cinéma et à la photographie: l’art du détail, de la composition et de l’éclairage. Dans sa photographie, le cinéaste a une préférence pour deux sujets en particulier: les usines et les nus féminins. Aussi différents que puissent paraître ces sujets, un élément commun est important: l’éclairage, notamment l’utilisation des ombres. Les photographies, prises sur deux décennies, reflètent la vision distinctive de cet artiste influent. Ses images ont une qualité magique et contiennent un fort élément surréaliste. Le spectateur est frappé par des séquences oniriques qui évoquent la qualité énigmatique des films de Lynch. Il travaille principalement en noir et blanc et a développé un style photographique qui révèle à la fois une atmosphère sombre et intemporelle. Que ce soit des nus ou des usines, les photographies de Lynch sont définitivement puissantes et apparaissent comme les compagnons parfaits de ses films. Son travail photographique est un ajout perspicace à l’œuvre unique et fascinante de Lynch. L’exposition «Infinite Deep» a été initiée en collaboration avec le commissaire Christian Nørgaard. David Lynch – «Infinite Deep» A partir du 26 mars 2021 IPFO House of Photography Kirchgasse 10 CH-4600 Olten, Switzerland www.ipfo.ch
>> Lire la suite

 

 

 

sur Twitter