planète énergie actualité énergie
NRJ
NRJ
NRJ
NRJ
nos éditions nos flux rss
Talen et TeraWulf annoncent une alliance pour la création d'une société qui exploitera le bitcoin ... (jeu., 05 août 2021)
Pour Angel Di Matteo @shadowargel La nouvelle société s’appellera Nautilus Cryptomine et opérera aux États-Unis. L’idée est de promouvoir l’utilisation d’énergie propre pour l’extraction de Bitcoin et d’autres crypto-monnaies. *** La société américaine du secteur de l’énergie nucléaire, Talen Energy Corporation, a annoncé une alliance stratégique avec l’entité minière TeraWulf Inc. pour la création d’une société commune qui mènera des activités minières de Bitcoin alimentées par de l’électricité sans carbone. Nautilus Cryptomine : la société minière de bitcoins à propulsion nucléaire Cela a été rapporté par les deux sociétés dans une déclaration conjointe publiée hier, dans laquelle elles rapportent que la nouvelle société minière sera basée aux États-Unis et s’appellera Nautilus Cryptomine, qui produira jusqu’à 300 mégawatts d’énergie nucléaire dédiée exclusivement à l’exploitation minière. crypto-monnaies comme Bitcoin. À cet égard, le président de Talen, Alex Hernández, a assuré que la joint-venture sera une expression tangible de la transformation des entreprises vers un avenir axé sur les infrastructures numériques, où des énergies plus propres sont utilisées à cette fin, ajoutant : «Les installations minières de Nautilus Cryptomine créeront des pièces sans carbone avec toutes les garanties réglementaires, produites aux États-Unis dans un endroit sûr. Alors que l’adoption internationale des actifs numériques et la demande d’énergie propre augmentent, nous pensons que ces installations de pièces sans carbone, avec des attributs vérifiables et de provenance américaine, seront beaucoup plus demandées par ceux qui cherchent à investir dans la production de crypto-monnaies. ”. Pour sa part, le PDG et président de TeraWulf, Paul Prager, a déclaré : “Nous sommes impatients de développer et d’étendre la portée de Nautilus Cryptomine, et nous pensons que l’énergie nucléaire sera un contributeur important alors que nous travaillons à promouvoir la transition vers un avenir énergétique plus résilient, stable et durable.” Évolution par phases Selon les entreprises responsables, le développement des opérations minières se déroulera en plusieurs phases, et la première d’entre elles comprend la préparation d’installations minières qui fournissent environ 180 mégawatts. Ces installations seront adjacentes à la centrale nucléaire de Talen à Berwick, en Pennsylvanie. Ils auront une énergie à faible coût et complètement propre, étant l’une des rares opportunités dans lesquelles l’extraction de crypto-monnaie aura accès à une électricité très bon marché. Talen offrira bientôt plus de détails sur la transition énergétique et la transformation de l’infrastructure numérique à travers son site Internet, ils invitent donc tous les intéressés à être très attentifs aux prochaines annonces. Lecture recommandée Source : world-nuclear-news.org, déclaration officielle Version par Angel Di Matteo / QuotidienBitcoin Image de Unsplash
>> Lire la suite

Lot : des vacances vertes sur une péniche écologique (Wed, 04 Aug 2021)
Publié le 04/08/2021 22:04 Mis à jour le 04/08/2021 22:45 Durée de la vidéo : 4 min. Lot : des vacances vertes sur une péniche écologique France 3 Article rédigé par J. Jonas, F. Nicotra, V. Lejeune - France 3 France Télévisions La rédaction du 19/20 explore les moyens de partir en vacances en respectant l’environnement. Mercredi 4 août, direction le Lot pour embarquer à bord d’une péniche écologique, équipée de panneaux solaires. Pendant une semaine, une famille va pouvoir prendre le large sur le Lot à bord d’une péniche à énergie solaire, pour des vacances au vert. Parents et enfants se sont lancés dans un périple de 90 kilomètres pour découvrir les trésors de la rivière. Une croisière demande toutefois un peu de préparation, même en eau douce. Avant de les laisser embarquer, la propriétaire de la péniche, Dominique Renouf, donne les derniers conseils à ses clients. "Ça fait partie de l’initiation qu’on leur donne au moment de la prise en main, pour leur délivrer une carte de plaisance, qui remplace le permis pendant le temps de la location", explique-t-elle. Avec ses 24 mètres carrés de panneaux solaires, sa péniche est unique en son genre. Dominique Renouf y tient plus que tout : les premières minutes sur l’eau se font sous son œil avisé. Entre deux conseils techniques, elle s’improvise même guide touristique. Sa péniche ne génère pas d’odeur, pas de rejet de CO2, et presque pas de bruit. L'heureuse propriétaire espère développer toute une flotte de bateaux écologiques. Partager : Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager par mail Partager le lien actualités analyses vidéos Prolongez votre lecture autour de ce sujet tout l'univers Lot
>> Lire la suite

Tigo Energy dévoile sa plateforme Energy Intelligence pour rationaliser la gestion des flottes (Wed, 04 Aug 2021)
Le logiciel de gestion complet est conçu pour aider les professionnels de l’installation solaire du monde entier à réaliser des économies de temps et d’argent CAMPBELL, Californie, August 04, 2021--(BUSINESS WIRE)--Tigo Energy, Inc., le leader mondial de l’électronique modulaire à puissance flexible (Module-Level Power Electronics, Flex MLPE), a dévoilé aujourd’hui sa Solution Energy Intelligence (EI), une plateforme numérique complète conçue pour optimiser l’expérience des installateurs autour de la mise en service, de la surveillance et de la maintenance des flottes d’installations solaires. Pour les professionnels de l’installation solaire, l’exploitation et la maintenance constituent une charge de travail importante et continue en raison du manque de visibilité des informations au niveau modulaire. Tigo EI identifie rapidement les problèmes qui entraînent une augmentation du nombre de camions, affaiblissent la production d’énergie et compromettent le succès économique des installations. EI offre également les outils nécessaires pour réduire les coûts d’exploitation et de maintenance, augmenter les performances système et les revenus et améliorer l’expérience utilisateur pour les installateurs comme pour les clients. La plateforme simplifie également le processus de mise en service en offrant une plus grande visibilité des systèmes et en fournissant des informations aux installateurs finaux et aux spécialistes de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la construction. « La technologie de gestion des flottes représente le prochain catalyseur clé du secteur de l’énergie renouvelable, et la plateforme Tigo EI va permettre d’accélérer ce domaine avec un logiciel amélioré de collecte et d’analyse des données », a déclaré Archie Roboostoff, vice-président des logiciels chez Tigo Energy. « Nous sommes convaincus que la Solution EI mise à niveau va aider les installateurs à faire évoluer leurs systèmes énergétiques et nous sommes impatients de voir les résultats. » Lire la suite Tigo Energy consolide les revenus et les objectifs stratégiques des installateurs grâce à une approche holistique de la gestion de l’énergie et à la fourniture de solutions matérielles et logicielles intelligentes haut de gamme. Avec des centaines de téraoctets de données sur les performances des systèmes solaires collectées à ce jour, la valeur des analyses qui en résultent ne cesse d’augmenter. Les installateurs ont la possibilité de choisir ce qui fonctionne le mieux pour leurs systèmes et leurs flottes. Les principales caractéristiques de la Solution EI qui vont permettre d’améliorer l’expérience et l’interaction des installateurs sont les suivantes : Visualisation de la gestion des flottes, permettant aux installateurs de classer et d’analyser facilement les systèmes installés Diagramme des flux d’énergie avec graphiques interactifs présentant les données archivées et en temps réel relatives à la production et à la distribution d’énergie Rapports de performances avancés conçus pour réduire la fatigue liée aux alertes pour les installateurs Pages de graphiques avancés mises à jour pour inclure un flux calendaire et des statistiques de revenus montrant l’équivalent monétaire de la production d’énergie. Visualisation innovante sous forme de kiosque présentant les détails énergétiques afin que les propriétaires de système puissent démontrer à leurs amis, collègues et clients leurs engagements en matière d’énergie renouvelable Plus tôt cette année, Tigo Energy a annoncé avoir dépassé les 75 GWh d’énergie récupérée depuis 2009 dans des dizaines de milliers d’installations. Avec EI, les utilisateurs et les installateurs peuvent accéder à la fonction « Énergie récupérée », un outil qui quantifie l’optimisation des systèmes énergétiques pour une plus grande production d’énergie. Les clients existants qui utilisent actuellement la plateforme seront automatiquement basculés vers la dernière version d’EI, mais la version précédente de la plateforme sera toujours disponible, et le client pourra continuer à l'utiliser s’il la préfère. La plateforme est disponible sur le web et sous forme d’application mobile nommée Tigo EI dans l'App Store d’Apple et le Play Store de Google. Pour en savoir plus sur Tigo Energy, visitez tigoenergy.com. À propos de Tigo Energy Tigo Energy est le leader mondial de l’électronique modulaire à puissance flexible (Module-Level Power Electronics, Flex MLPE) et propose des solutions innovantes qui augmentent la production d’énergie solaire, réduisent les coûts d’exploitation, et améliorent considérablement la sécurité des systèmes d’énergie solaire. La plateforme TS4 de Tigo maximise les bénéfices de l’énergie solaire et fournit aux clients la solution MLPE la plus évolutive, la plus versatile et la plus fiable qui soit. Tigo a été fondée dans la Silicon Valley en 2007 pour accélérer l’adoption de l’énergie solaire à travers le monde. Les systèmes Tigo sont utilisés sur les sept continents et produisent chaque jour des gigawattheures d’énergie solaire, fiable, propre, abordable, et sûre. Doté d’une équipe mondiale, Tigo Energy se consacre à produire la meilleure MLPE de la planète, pour que le nombre de personnes bénéficiant des avantages du solaire ne cesse de croître. Retrouvez-nous en ligne sur www.tigoenergy.com. Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210804006079/fr/ Contacts Technica Communications Gabrielle Reitano (408) 806-9626 Poste 9783 gabrielle@technicacommunications.com
>> Lire la suite

Pétrole: «Au pays de l'or noir» (Wed, 04 Aug 2021)
L’éditorial du Figaro, par Jacques-Olivier Martin. Le monde a du pétrole mais aussi des idées pour s’en passer! Énergies renouvelables, moteurs électriques à batteries ou à hydrogène pour les voitures, les trains et, peut-être, demain, les avions, bâtiments à énergie positive, chasse au gaspi, traque au carbone… Une seule priorité: faire disparaître au plus vite les hydrocarbures pour réduire les émissions de CO2 et freiner l’augmentation de la température de la planète dans les décennies à venir. Tout le monde est sur le pont. La Commission européenne a réaffirmé mi-juillet son souhait d’atteindre la neutralité carbone en 2050. La Chine s’est fixé l’année 2060 pour y parvenir. Les États, les régions, les métropoles ont partout leur propre calendrier. Les entreprises multiplient les innovations vertes. Même les géants de l’or noir jurent qu’ils seront propres dans quelques décennies. Prenons garde pour autant à ne pas aller plus vite que la musique. Mettre fin au pétrole, c’est tourner le dos à une révolution industrielle sur laquelle nous Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 51% à découvrir. Le Figaro Le Figaro La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat. Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois Déjà abonné ? Connectez-vous
>> Lire la suite

Tigo Energy dévoile sa plateforme Energy Intelligence pour rationaliser la gestion des flottes (Wed, 04 Aug 2021)
Tigo Energy, Inc., le leader mondial de l’électronique modulaire à puissance flexible (Module-Level Power Electronics, Flex MLPE), a dévoilé aujourd’hui sa Solution Energy Intelligence (EI), une plateforme numérique complète conçue pour optimiser l’expérience des installateurs autour de la mise en service, de la surveillance et de la maintenance des flottes d’installations solaires. Pour les professionnels de l’installation solaire, l’exploitation et la maintenance constituent une charge de travail importante et continue en raison du manque de visibilité des informations au niveau modulaire. Tigo EI identifie rapidement les problèmes qui entraînent une augmentation du nombre de camions, affaiblissent la production d’énergie et compromettent le succès économique des installations. EI offre également les outils nécessaires pour réduire les coûts d’exploitation et de maintenance, augmenter les performances système et les revenus et améliorer l’expérience utilisateur pour les installateurs comme pour les clients. La plateforme simplifie également le processus de mise en service en offrant une plus grande visibilité des systèmes et en fournissant des informations aux installateurs finaux et aux spécialistes de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la construction. « La technologie de gestion des flottes représente le prochain catalyseur clé du secteur de l’énergie renouvelable, et la plateforme Tigo EI va permettre d’accélérer ce domaine avec un logiciel amélioré de collecte et d’analyse des données », a déclaré Archie Roboostoff, vice-président des logiciels chez Tigo Energy. « Nous sommes convaincus que la Solution EI mise à niveau va aider les installateurs à faire évoluer leurs systèmes énergétiques et nous sommes impatients de voir les résultats. » Tigo Energy consolide les revenus et les objectifs stratégiques des installateurs grâce à une approche holistique de la gestion de l’énergie et à la fourniture de solutions matérielles et logicielles intelligentes haut de gamme. Avec des centaines de téraoctets de données sur les performances des systèmes solaires collectées à ce jour, la valeur des analyses qui en résultent ne cesse d’augmenter. Les installateurs ont la possibilité de choisir ce qui fonctionne le mieux pour leurs systèmes et leurs flottes. Les principales caractéristiques de la Solution EI qui vont permettre d’améliorer l’expérience et l’interaction des installateurs sont les suivantes : Visualisation de la gestion des flottes, permettant aux installateurs de classer et d’analyser facilement les systèmes installés Diagramme des flux d’énergie avec graphiques interactifs présentant les données archivées et en temps réel relatives à la production et à la distribution d’énergie Rapports de performances avancés conçus pour réduire la fatigue liée aux alertes pour les installateurs Pages de graphiques avancés mises à jour pour inclure un flux calendaire et des statistiques de revenus montrant l’équivalent monétaire de la production d’énergie. Visualisation innovante sous forme de kiosque présentant les détails énergétiques afin que les propriétaires de système puissent démontrer à leurs amis, collègues et clients leurs engagements en matière d’énergie renouvelable Plus tôt cette année, Tigo Energy a annoncé avoir dépassé les 75 GWh d’énergie récupérée depuis 2009 dans des dizaines de milliers d’installations. Avec EI, les utilisateurs et les installateurs peuvent accéder à la fonction « Énergie récupérée », un outil qui quantifie l’optimisation des systèmes énergétiques pour une plus grande production d’énergie. Les clients existants qui utilisent actuellement la plateforme seront automatiquement basculés vers la dernière version d’EI, mais la version précédente de la plateforme sera toujours disponible, et le client pourra continuer à l’utiliser s’il la préfère. La plateforme est disponible sur le web et sous forme d’application mobile nommée Tigo EI dans l’App Store d’Apple et le Play Store de Google. Pour en savoir plus sur Tigo Energy, visitez tigoenergy.com. À propos de Tigo Energy Tigo Energy est le leader mondial de l’électronique modulaire à puissance flexible (Module-Level Power Electronics, Flex MLPE) et propose des solutions innovantes qui augmentent la production d’énergie solaire, réduisent les coûts d’exploitation, et améliorent considérablement la sécurité des systèmes d’énergie solaire. La plateforme TS4 de Tigo maximise les bénéfices de l’énergie solaire et fournit aux clients la solution MLPE la plus évolutive, la plus versatile et la plus fiable qui soit. Tigo a été fondée dans la Silicon Valley en 2007 pour accélérer l’adoption de l’énergie solaire à travers le monde. Les systèmes Tigo sont utilisés sur les sept continents et produisent chaque jour des gigawattheures d’énergie solaire, fiable, propre, abordable, et sûre. Doté d’une équipe mondiale, Tigo Energy se consacre à produire la meilleure MLPE de la planète, pour que le nombre de personnes bénéficiant des avantages du solaire ne cesse de croître. Retrouvez-nous en ligne sur www.tigoenergy.com. Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210804006079/fr/
>> Lire la suite

Mais quel est donc le plus grand apôtre des énergies renouvelables ? (Wed, 04 Aug 2021)
Si parmi les « grands » de ce monde, Joe Biden est sans doute le chef d’Etat qui plaide avec le plus de forces pour les énergies vertes, si Greta Thunberg est probablement la militante de la transition énergétique la plus médiatisée, il en est un qui mérite incontestablement le titre de plus grand apôtre des énergies renouvelables : le pape François. « Qui investit dans les énergies fossiles n’est pas un bon catholique ». Le moins que l’on puisse dire c’est que le pape François ne manie pas la langue de bois quand il s’exprime sur le changement climatique et les questions d’énergie. Depuis la parution en juin 2015 de l’encyclique Laudato si’, écrite entièrement de sa plume, le pape s’érige en fervent supporter des énergies renouvelables pour combattre le changement climatique qu’il considère comme « l’un des principaux défis actuels de l’humanité ». Dans cette encyclique consacrée à l’environnement et l’écologie, que beaucoup considèrent comme le document pontifical le plus important depuis le concile Vatican II, le « saint-père » exhorte les dirigeants mondiaux à agir vite pour sauver la planète, menacée de destruction par le réchauffement climatique et le consumérisme. Publicité « L’humanité est appelée à prendre conscience de la nécessité de réaliser des changements de style de vie, de production et de consommation, pour combattre le réchauffement », prévient-il. A commencer par le recours aux énergies fossiles, « à bannir au plus vite », juge le souverain pontife, pour qui « le charbon et le pétrole doivent progressivement mais sans retard être remplacées par des énergies renouvelables ». Il faut accélérer le développement des énergies renouvelables François n’hésite pas à enfoncer le clou et à défier les lobbys des énergies fossiles. S’adressant en juin 2018 aux participants à une réunion de dirigeants des grands groupes du secteur pétrolier il ose les sermonner. « Les constantes explorations pour trouver de nouvelles réserves de combustible fossile sont préoccupantes, alors que l’Accord de Paris conseille clairement de maintenir dans le sous-sol la majorité du carburant fossile » leur lance-t-il. Particulièrement soucieux de la précarité énergétique qui affecte de nombreuses populations sur la planète il leur lance même un défi : « il faut avoir particulièrement à cœur les efforts en vue d’un meilleur accès à l’énergie des pays les plus vulnérables, en particulier dans les zones rurales, et en vue d’une diversification des sources d’énergie, en accélérant également le développement durable d’énergies renouvelables » leur conseille-t-il. Suspendre les investissements dans les énergies fossiles En juin 2020 le pape s’aventure encore plus loin dans sa croisade contre les énergies fossiles. Dans un manuel de 225 pages adressé aux dirigeants de l’Eglise et au clergé, il appelle les catholiques du monde entier à suspendre les investissements dans les combustibles fossiles. « Les gens peuvent amorcer un changement positif. Par exemple, en bannissant les entreprises qui ne répondent pas à certains paramètres. Ces paramètres sont le respect des droits de l’homme, l’interdiction du travail des enfants et la protection du climat et de l’environnement », indique le document papal. « La construction de systèmes énergétiques sûrs, accessibles, fiables et efficaces, basés sur des sources d’énergie renouvelables peut permettre de répondre aux besoins des populations les plus pauvres tout en limitant le réchauffement climatique », précise-t-il. Plus loin, François appelle également à une forte taxation des émissions de dioxyde de carbone. Et son plaidoyer n’est pas resté lettre morte : de nombreuses organisations catholiques ont déjà réorienté des milliards de capitaux. Des dizaines de congrégations religieuses ont par exemple annoncé le transfert de leurs investissements vers des fonds catalogués comme « verts ». A l’occasion du 5e anniversaire de l’encyclique Laudato si’, une quarantaine d’institutions liées à l’Eglise ont même créé un mouvement de désinvestissement dans les énergies fossiles : le Catholic Impact Investing Collaborative. Plaidoyer pour les coopératives et l’économie circulaire Le « saint-père » ne rate pas une occasion pour plaider la cause des renouvelables et montrer le « droit chemin ». Le 4 juillet 2020, à l’occasion de la journée internationale des coopératives il s’exprime cette fois sur Twitter : « En certains lieux, se développent des coopératives pour l’exploitation d’énergies renouvelables, qui permettent l’autosuffisance locale. Elles peuvent faire la différence dans la lutte contre le changement climatique, grâce un sens communautaire fort et à l’amour pour sa terre » rappelait-il. Dans le passé, le Souverain Pontife avait déjà salué le rôle des coopératives, qui permettent « d’opposer le rapport à l’individualisme, l’équipe à l’intérêt, le bien-être de tous aux intérêts de quelques-uns. Ceux qui ont trouvé une coopérative croient en une autre façon de produire, une autre façon de travailler, une autre façon d’être dans la société », avait-il déclaré. Le 14 juin 2021, lors de la conférence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le pape François a adressé un message pris la peine d’adresser un message aux participants en souhaitant notamment le développement d’une économie circulaire « qui garantisse des ressources pour tous, y compris pour les générations futures, et qui promeuve l’usage d’énergies renouvelables ». Publicité
>> Lire la suite

L'US Navy construit un avion à énergie solaire qui pourrait voler tout seul pendant 90 JOURS (Wed, 04 Aug 2021)
L’US Navy construit un avion à énergie solaire qui pourrait voler tout seul pendant 90 JOURS L’US Navy construit un avion sans pilote à énergie solaire qui pourra voler jusqu’à 90 jours par lui-même. L’avion sans équipage servira d’œil constant dans le ciel pour les navires de la marine américaine ou pourrait potentiellement être utilisé comme plate-forme de relais de communication. L’avion sans pilote est développé par SwydwellerCrédit : Youtube/Skydweller Aero Il prendra le cockpit du Solar Impulse 2 (photographié sur un vol sans pilote) Il prendra le cockpit du Solar Impulse 2 (photographié sur un vol sans pilote)Crédit : Youtube/Skydweller Aero L'avion surveillera les navires de la marine américaine à haute altitude L’avion surveillera les navires de la marine américaine à haute altitudeCrédit : Youtube/Skydweller Aero La société aérospatiale américano-espagnole Skydweller Aero a remporté un contrat de 5 millions de dollars pour développer le nouvel avion, rapporte New Scientist. L’avion mis à niveau ajoute un nouveau logiciel et améliore le matériel au Solar Impulse 2, qui est également alimenté à l’énergie solaire mais a besoin d’un pilote. Il a effectué avec succès un tour du monde en 2015, mais n’a pu le faire qu’avec des arrêts intermédiaires. Avec un pilote humain à bord, le voyage a été contraint de s’arrêter tous les cinq jours. Sans le pilote à bord, il offre également plus d’espace pour l’installation du matériel. « Lorsque nous enlevons le cockpit, nous permettons une véritable persistance et offrons la possibilité d’installer jusqu’à environ 400 kilogrammes de capacité de charge utile », a déclaré le PDG de Skydweller, Robert Miller, à New Scientist. ‘FONCTIONNEMENT PENDANT 90 JOURS ET PLUS’ « Nous suivons actuellement notre plan de test de vol autonome, puis de décollage autonome, puis d’atterrissage autonome et enfin de notre premier vol entièrement autonome », a-t-il ajouté à propos du nouvel avion. « Une fois que tout cela aura été prouvé, nous passerons aux tests de longue endurance dans le but de fonctionner pendant plus de 90 jours. » L’avion Skydweller sera beaucoup plus lourd et plus gros que les autres avions solaires à haute altitude actuellement en cours de développement. Il aura des ailes de 72 mètres recouvertes de cellules solaires et sera équipé de cellules de champ à hydrogène pour un coup de pouce supplémentaire. « Cela a du sens pour la marine américaine en particulier, qui fait face à des conditions météorologiques assez graves à haute altitude au-dessus de la région indo-pacifique », a déclaré Justin Bronk du Royal United Services Institute à New Scientist. « Les piles à combustible à hydrogène ont du sens comme solution de secours si vous devez grimper rapidement en cas de mauvais temps. » LA MARINE VEUT PLUS DE TEMPS DE VOL La Marine utilise actuellement des drones MQ-4C Triton de la taille d’un avion de ligne pour surveiller les navires en patrouille. Ceux-ci peuvent effectuer des vols de 30 heures, mais la Marine est avide de temps de vol plus longs. « Le plus grand avantage d’une longue endurance est de ne pas avoir à faire des transits répétés vers et depuis la zone d’opération », a ajouté Bronk. Pourtant, il a affirmé que l’avion pourrait également être utilisé pour les télécommunications commerciales. « Il n’a peut-être pas encore assez de puissance pour un capteur actif comme un radar, mais il pourrait être utile pour des capteurs passifs tels que des caméras, ou comme nœud de communication », a-t-il déclaré. Skydweller, une société aérospatiale qui développe des avions à propulsion renouvelable pour les industries de la défense et commerciales, a établi un nouveau siège social à Oklahoma City l’année dernière. Elle a également des bureaux à Washington DC et a été fondée en Espagne en 2017. Il a commencé la construction du nouvel avion autonome le mois dernier après le vol réussi de son prototype Solar Impulse 2 avec équipage optionnel. Il aura une envergure de 72 mètres Il aura une envergure de 72 mètresCrédit : Youtube/Skydweller Aero « Le vol a duré deux heures et demie et l’avion est monté à près de 16 000 pieds [4,876 m] », a déclaré Miller à Janes. « Il y avait un matériel important – de nombreuses pièces conçues en interne – installé en tant qu’améliorations et mises à niveau de l’avion initial, y compris des avancées dans les fonctionnalités de l’avion, y compris les capteurs, l’informatique et l’infrastructure de communication nécessaires pour réaliser un vol autonome », a-t-il ajouté. Deux vols précédents ont été effectués en décembre 2020 et février de cette année. L’US Navy achève un test d’explosion à bord de l’US Gerald R. Ford au large des côtes de la Floride
>> Lire la suite

Un dispositif automatisé révolutionnaire produit des panneaux solaires à partir du sable (Wed, 04 Aug 2021)
La réduction des coûts de production des panneaux solaires est au centre des défis pour la mise en place de solutions de production d’énergie renouvelable viables. Dans cet objectif, la startup Maana Electric est sur le point de tester sa TerraBox, une « mini-usine » entièrement automatisée qui produit des panneaux photovoltaïques à partir de sable qu’elle récolte. Le processus de production des panneaux photovoltaïques (PV) traditionnels génère des quantités importantes de gaz à effet de serre. Si les panneaux solaires d’aujourd’hui sont plus propres que notre mix énergétique actuel, leur processus de production génère plus de CO2 par kWh — 72 g/kWh — que ce que nous devrions atteindre d’ici 2040 — 50 g/kWh — pour limiter le réchauffement climatique. Maana Electric, basée au Luxembourg, a aujourd’hui pour objectif d’envoyer plusieurs dispositifs expérimentaux dans plusieurs déserts afin de prouver qu’ils peuvent être une solution à ce problème. De la taille de quelques conteneurs maritimes, la machine est capable de fabriquer des panneaux solaires en utilisant uniquement de l’électricité et du sable comme intrants, afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique. Le processus de production est 100% propre — 0 g/kWh. Réduire la dépendance des opérateurs d’énergies renouvelables Si tout se déroule comme prévu, cette technologie pourrait également être utilisée sur la Lune, sur Mars et au-delà, afin d’aider les futures colonies spatiales à répondre à leurs besoins énergétiques. La TerraBox s’adapte aux conteneurs d’expédition, ce qui permet de transporter facilement les mini-usines dans les déserts du monde entier et de produire une énergie propre et renouvelable. graphique comparaison co2 production panneaux solaires terrabox maana graphique comparaison co2 production panneaux solaires terrabox maana Comme le montre ce graphique comparatif, la mini-usine de Maana Electric est en mesure de produire des panneaux solaires sans aucune émission de gaz à effet de serre. Les panneaux produits sont donc 100% propres, de leur production jusqu’à leur fin de vie. © Maana Electric En plus de contribuer à la lutte contre le changement climatique, ce dispositif potentiellement révolutionnaire pourrait également aider à réduire la dépendance des opérateurs d’énergie renouvelable vis-à-vis de la Chine, qui fabrique la majorité des panneaux solaires photovoltaïques du monde. Les premières utilisations pilotes de la TerraBox commenceront ici sur Terre en 2022, et la société travaille déjà sur une version lunaire adaptée de sa TerraBox, conçue pour convertir le régolithe lunaire en silicium de haute pureté. Cette quantité est théoriquement suffisante pour produire un mégawatt d’énergie par an. Le processus de fabrication des panneaux solaires libère également de l’oxygène comme sous-produit, qui pourrait être utilisé par les futurs explorateurs pour créer des environnements respirables. Une production 100% propre La TerraBox spatiale de Maana Electric est conçue pour être plus légère afin de pouvoir être facilement mise en orbite. La TerraBox terrestre et la version spatiale partagent environ 60% de la même technologie, selon le site web de l’entreprise. Selon l’entreprise, les panneaux solaires d’aujourd’hui sont plus propres que notre « mix énergétique » (ou bouquet énergétique) actuel, mais leur processus de production produit plus de CO2 par kWh que ce que nous devons atteindre d’ici 2040 pour stopper le réchauffement climatique. L’entreprise affirme que ses panneaux sont 100% propres dès leur production, et jusqu’à la fin de leur vie. Les missions Artemis et Lunar Gateway de la NASA devant établir une présence humaine sur la Lune à partir de 2024, la technologie de Maana Electric pourrait donc contribuer à cela de façon durable, pour la Lune et d’autres astres.
>> Lire la suite

Fortis Inc. publie son bilan sur la durabilité 2021 et annonce son soutien du Groupe de travail sur l ... (Wed, 04 Aug 2021)
ST. JOHN’S, Terre-Neuve-et-Labrador, 04 août 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société ») (TSX/NYSE:FTS) a publié son bilan sur la durabilité 2021. Faits saillants Réduction de 15 % des émissions de type 1 en 2020, soit 75 % de la cible établie pour 2035. Conclusion d’une entente de soutien du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques. Meilleurs résultats de l’histoire de la Société en 2020 en matière de sécurité. Atteinte de la parité hommes-femmes au conseil d’administration. Ajout de nouveaux indicateurs clés de performance, dont plusieurs sont alignés sur les normes du Sustainability Accounting Standards Board. Performance sur le plan de la fiabilité figurant dans le premier quartile par rapport aux pairs de l’industrie. « Fortis continue de déployer sa stratégie en matière de durabilité et d’offrir de l’énergie de plus en plus propre à ses clients, fait valoir David Hutchens, président et chef de la direction de Fortis. Nous voyons l’avenir d’un bon œil et nous croyons en notre capacité à poursuivre les investissements dans les infrastructures énergétiques requises pour contrer les changements climatiques. Nos actions ainsi que les résultats obtenus à ce jour montrent que nous avons la stratégie et la détermination nécessaires pour que Fortis reste une entreprise forte et durable, au profit de toutes les parties prenantes. » Dans le bilan, on décrit les avancées de la Société dans la réduction des émissions et la mise à jour des indicateurs clés de performance en matière de durabilité, et on annonce que Fortis soutient le Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (GIFCC). En appuyant le GIFCC, la Société s’engage à mettre en œuvre toutes les recommandations du Groupe; elle réalisera notamment une analyse des scénarios climatiques pour évaluer la résilience de ses entreprises de distribution d’énergie. Les activités de Fortis consistent principalement à fournir de l’électricité ou du gaz naturel à ses clients. La distribution d’énergie représente 93 % de nos actifs, et le reste est associé à la production d’électricité. Plus de 800 millions de dollars de nos dépenses en immobilisations de 2020 visaient à offrir de l’énergie plus propre à nos clients. Fortis a d’ailleurs réduit de 15 % ses émissions de type 1, ce qui équivaut à retirer 400 000 véhicules des routes en une année. Ces résultats sont grandement attribuables à la fermeture de la centrale au charbon des Navajos de Tucson Electric Power (TEP) à la fin de 2019 et sont la preuve de nos avancées vers notre cible, soit celle de réduire nos émissions de carbone de 75 % d’ici 2035 (par rapport aux données de 2019). Établie pour l’ensemble de la Société, cette cible s’appuie sur notre profil actuel à faibles émissions, respecte les objectifs de l’Accord de Paris et dépasse le rythme de la trajectoire associée à une diminution de 2 °C. Fortis prévoit y arriver en réalisant l’objectif de TEP de réduire ses émissions de carbone en délaissant la production au charbon et en ajoutant approximativement 2 400 mégawatts à ses réseaux éoliens et solaires et 1 400 mégawatts à ses systèmes de stockage d’énergie. Les initiatives d’énergie propre des autres filiales de services publics de la Société contribueront elles aussi à l’atteinte de la cible. Les avancées de TEP en matière de transition énergétique sont constantes : en 2021, l’entreprise a mis en service l’Oso Grande Wind Project, un projet de 250 mégawatts (MW), et reçoit maintenant 100 MW supplémentaires en énergie solaire et 30 MW en stockage à batterie. Avec l’ajout de ces deux nouveaux systèmes énergétiques, TEP détient environ 1 000 MW d’énergie renouvelable et peut produire plus de 25 % de son énergie à partir de ressources renouvelables. Par ailleurs, la Société a solidifié le lien entre la durabilité et la rémunération de la haute direction en introduisant un nouvel objectif de rendement associé à la réduction des émissions de carbone et à la lutte contre les changements climatiques. De plus, dans une optique de divulgation accrue, Fortis a ajouté cette année plus de 50 nouveaux indicateurs clés de performance, dont 14 correspondent aux normes du Sustainability Accounting Standards Board (SASB). Fortis prévoit une harmonisation de plus en plus importante avec les normes du SASB au fil du temps. « L’élaboration de nos indicateurs clés de performance est guidée par des cadres de gestion des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance reconnus; ces indicateurs fournissent des données sur nos activités, nos employés, nos dirigeants, nos politiques, le soutien de la communauté et notre performance environnementale, explique Nora Duke, vice-présidente directrice, Développement durable et chef des ressources humaines de Fortis. Nous continuerons d’accroître la divulgation en nous appuyant sur ces cadres et sur la rétroaction des parties prenantes. » À propos de Fortis Fortis est une société bien diversifiée qui se positionne parmi les géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, forte d’un revenu de 8,9 milliards de dollars en 2020 et d’un actif de 56 milliards de dollars au 31 mars 2021. Ses 9 000 employés servent des clients dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes. Les actions de Fortis sont inscrites à la cote de la TSX et de la NYSE sous le symbole « FTS ». Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com, le www.sedar.com ou le www.sec.gov. Énoncés prospectifs Dans le présent communiqué, Fortis inclut de l’« information prospective » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada et des « forward-looking statements » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 (appelés collectivement « énoncés prospectifs »). Les énoncés prospectifs reflètent les attentes de la direction de Fortis en ce qui a trait à la croissance future, aux résultats d’exploitation, aux rendements et aux perspectives et occasions d’affaires. Les mots « anticiper », « croire », « budgets », « pourrait », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « avoir l’intention de », « peut », « possible », « plans », « projets », « planifié », « cible », « devrait », le pendant négatif de ces termes et toute expression semblable dénotent souvent des énoncés prospectifs, qui incluent, notamment, les énoncés se rapportant à la cible de réduction des émissions d’ici 2035 et aux prévisions relatives au portefeuille de Tucson Electric Power. Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et des hypothèses considérables. Les conclusions contenues dans ces énoncés reposent sur un certain nombre de facteurs ou d’hypothèses d’importance, notamment : l’absence de répercussions importantes liées à la pandémie de COVID-19; des issues raisonnables aux démarches réglementaires et l’attente de stabilité du cadre réglementaire; la mise en œuvre réussie du plan quinquennal d’immobilisations; l’absence de dépassements importants de dépenses ou de coûts de financement dans le cadre des projets d’immobilisations de la Société; l’accès à des ressources humaines suffisantes pour fournir les services et réaliser le plan d’investissement; l’absence de fluctuation importante des taux d’intérêt; l’absence de changements importants dans les plans publics en matière d’énergie ou les lois et les règlements environnementaux susceptibles d’avoir une incidence négative importante. Fortis met en garde le lecteur sur le fait que divers facteurs pourraient entraîner un écart important entre les rendements, les réalisations ou les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Le lecteur est invité à étudier ces facteurs attentivement et à ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Pour obtenir plus de renseignements sur certains de ces facteurs de risque, prière de consulter les documents du dossier d’information continue que la Société dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada et de la Securities and Exchange Commission. Tous les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué sont à jour au moment de sa publication. Fortis décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs par suite de faits nouveaux, d’événements futurs ou autrement. Une version de ce communiqué de presse est disponible au format PDF à l’adresse suivante : http://ml.globenewswire.com/Resource/Download/cc9774cd-6850-427e-8d9c-3abf18b4a272. Renseignements Demandes des investisseurs Demandes des médias Stephanie Amaimo Karen McCarthy Vice-présidente, Relations avec les investisseurs Vice-présidente, Communications et affaires corporatives Fortis Inc. Fortis Inc. 248.946.3572 709.737.5323 samaimo@fortisinc.com  media@fortisinc.com  Primary Logo
>> Lire la suite

Voltalia remporte l'appel d'offres pour le projet du parc solaire de Montclar (Wed, 04 Aug 2021)
(AOF) - Voltalia a été désigné lauréat de l’appel d’offres national lancé par le Ministère de la Transition Ecologique pour le projet du parc solaire de Montclar, une centrale solaire de 3,75 mégawatts qui sera construite sur une surface de 4,2 hectares. Le parc se situe à Montclar, lieu-dit Côte Belle, notamment connu pour être l'une des seules stations de ski autogérées en France. Il s'agit également de l'un des gisements solaires les plus élevés du pays. Grâce à ses 8 600 panneaux photovoltaïques, la centrale permettra d'alimenter en énergie verte plus de 2 500 habitants. © AOF Avertissement légal AOF Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d'informations AOF. Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d'informations boursières en temps réel AOF, et de ses contributeurs. Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, création de lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumis à l'accord préalable et écrit d'OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs. AOF peut être joint à l'adresse suivante aof@optionfinance.fr OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Cependant sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent aucunement l'absence d'erreur et de vices, même cachés, ni le caractère exhaustif ou le défaut de conformité à un usage quelconque de ces données et de OPTION FINANCE SAS ou de l'un de ses contributeurs, et ne pourra être tenue responsable des retards ou interruptions qui pourraient affecter l'accès à ces dernières. L'utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses propres risques et devra tenir OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Recevez nos dernières news Chaque matin, les infos à retenir sur les marchés financiers.
>> Lire la suite

sur Twitter