planète communication actualité communication
COM
COM
COM
COM
nos éditions nos flux rss
Meta (Instagram) devra dévoiler l'identité d'un internaute faisant la promotion d'un pastis - BFMTV (ven., 20 mai 2022)
Meta va devoir fournir à Addictions France l'identité d'un internaute accusé de faire une publicité déguisée pour le pastis Ricard sur Instagram. Meta, maison mère d'Instagram, va devoir fournir à Addictions France l'identité d'un internaute accusé de faire une publicité déguisée pour le pastis Ricard sur un compte de ce réseau social, a décidé le tribunal judiciaire de Paris dans un jugement rendu vendredi. La mesure d'identification de l'internaute "est proportionnée aux enjeux de santé publique en présence", est-il estimé dans cette décision rendue dans le cadre de la nouvelle procédure de "jugement accéléré au fond". Instagram devra également supprimer les contenus publiés sur le compte baptisé "yourbestriflon". Cette décision est importante car elle est un nouvel épisode de la longue bataille pour obtenir que les réseaux sociaux et plateformes internet agissent plus fermement et plus rapidement contre des contenus litigieux. Selon le tribunal, le terme "riflon" est "manifestement utilisé par les éditeurs du compte pour désigner le pastis de marque +Ricard+" et faire "une propagande directe" en faveur de celui-ci, en violation de la loi Evin sur la publicité pour l'alcool. Publicité déguisée Un certain nombre de photos publiées sur ce compte au ton humoristique montraient explicitement des objets dérivés de la marque Ricard, voire des bouteilles de la marque, relève notamment le tribunal. A l'audience, l'avocat de l'association Addictions France, Me François Lafforgue, avait expliqué que le compte "yourbestriflon" était un exemple caractéristique de publicité déguisée pour l'alcool, pratiquée régulièrement par certains influenceurs. Il s'agit notamment de contourner les dispositions de la loi Evin qui interdisent toute association d'un alcool "avec la fête, la convivialité, ou l'humour", avait-il expliqué. Débouté sur TikTok Face aux demandes d'Addiction France, Meta, également maison mère de Facebook, avait tenté d'expliquer que seule une juridiction irlandaise pouvait être compétente pour trancher un retrait de contenu ou communiquer des données d'identification, puisque c'est dans ce pays que son quartier général pour l'Europe est établi. Le tribunal a en revanche débouté Addictions France d'une procédure au but identique contre TikTok, où "yourbestriflon" avait également publié une vidéo. Le tribunal n'a pu "apprécier la licéité" ou non de l'infraction, Addictions France n'ayant pas été en mesure de produire à l'audience la vidéo, supprimée à sa demande par TikTok. Meta n'avait pu être joint vendredi pour réagir à la décision du tribunal. Ricard n'était pas partie à la procédure. Sollicité par l'AFP, il avait indiqué à l'AFP qu'il n'avait "aucun lien avec l'initiative +yourbestriflon+, ni avec une autre similaire". "En raison de sa popularité, la marque Ricard est régulièrement citée ou détournée par des personnes extérieures, ce qui ne peut qu'impacter négativement l'image de la marque et de l'entreprise, avait déclaré le groupe. PS avec AFP
>> Lire la suite

La solution ID Fusion d'Adform remporte le Drum Award de la publicité digitale - Ecran Mobile (Fri, 20 May 2022)

La solution ID Fusion d'Adform remporte le Drum Award de la publicité digitale A quelques mois du déploiement de la « Privacy Sandbox » au sein de Google Chrome, l’industrie salue les efforts d’Adform pour préparer les annonceurs à un environnement « cookie less ». La société vient en effet de remporter le «Drum Award » de la publicité digitale, remis fin avril à Londres, pour sa solution « ID Fusion » de réconciliation des identifiants publicitaires   Une récente étude conjointe d'Adform et de Dynata a mis en évidence que les trois quarts des spécialistes du marketing s'inquiétaient de la dépréciation du cookie tiers et de l'impact qu'il aurait sur les entreprises - mais 78 % n'avaient pas encore de solution testée en place. Ayant estimé qu'aucune solution unique ne remplacerait le cookie tiers, Adform a mis à profit ses deux décennies d'expérience dans la publicité digitale pour créer une solution indépendante du canal et qui combine les identifiants de première partie (First Party) avec les données client pour donner un sens à la « jungle » croissante de identité du client.   « Nous avons travaillé très dur pendant la pandémie, aussi bien avec des marques qu’avec des éditeurs, pour créer une plate-forme capable de résoudre le problème d'identité à l'approche d'un monde sans cookie. Nous sommes ravis d'être reconnus par des prix comme The Drum's pour avoir réussi à concrétiser une solution cookieless. C'est une période passionnante pour l'industrie car elle doit évoluer rapidement pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires, et nous poursuivrons notre travail pour jeter les bases d'un avenir publicitaire équitable, ouvert et sécurisé. » commente Oliver Whitten, COO chez Adform.   «  Après avoir activé la solution d'identification d'Adform, nous avons constaté une augmentation significative du rendu sur Safari et Firefox à un eCPM inférieur. Cela s'est traduit par une augmentation de l'efficacité de notre budget média, nous permettant d'atteindre plus de consommateurs à moindre coût. En plus d'une livraison accrue, nous avons également constaté une augmentation de nos conversions et une diminution de l'eCPA. ID Fusion garantit que nous pouvons atteindre une plus grande portée avec moins de budget média et mieux garantir le plafond de fréquence (Capping). Nous sommes très satisfaits des premiers résultats, ce qui signifie que nous continuerons à utiliser ID Fusion d'Adform dans la période à venir. » ajoute Nerino Kasljevic, Senior Online Marketeer, The Dutch Postcode Lottery.   La plate-forme ID Fusion d'Adform permet aux éditeurs de remplacer les cookies tiers par des identifiants publicitaires propriétaires. Adform se concentre désormais sur le soutien et la garantie que les annonceurs suivent les éditeurs qui sont désormais établis dans l'utilisation d'identifiants propriétaires pour atteindre des publics connus de manière consentante et conforme. Les avantages pour les marques sont clairs, les résultats des clients d'Adform démontrent des améliorations significatives en termes de visibilité, de taux de conversion, de coût par acquisition et d'autres indicateurs clés.   Après avoir remporté un IF Design Award pour sa solution d’adserving Flex ainsi que le prix « Best Response for Change », Adform est également présélectionnée aux Tech Awards 2022 de Campaign, avec une nomination très convoitée dans la catégorie "Meilleure réponse au changement utilisant la technologie" pour sa solution Fusion.
>> Lire la suite

Meta (Instagram) devra dévoiler l'identité d'un internaute accusé de faire une publicité ... (Fri, 20 May 2022)
vendredi 20/05/2022 à 19h48 - Mis à jour à 19h55 Actualités Par La Provence (avec AFP) Meta, maison mère d'Instagram, va devoir fournir à Addictions France l'identité d'un internaute accusé de faire une publicité déguisée pour le pastis Ricard sur un compte de ce réseau social, a décidé le tribunal judiciaire de Paris dans un jugement rendu vendredi. La mesure d'identification de l'internaute "est proportionnée aux enjeux de santé publique en présence", est-il estimé dans cette décision rendue dans le cadre de la nouvelle procédure de "jugement accéléré au fond". Instagram devra également supprimer les contenus publiés sur le compte baptisé "yourbestriflon". Cette décision est importante car elle est un nouvel épisode de la longue bataille pour obtenir que les réseaux sociaux et plateformes internet agissent plus fermement et plus rapidement contre des contenus litigieux. Selon le tribunal, le terme "riflon" est "manifestement utilisé par les éditeurs du compte pour désigner le pastis de marque +Ricard+" et faire "une propagande directe" en faveur de celui-ci, en violation de la loi Evin sur la publicité pour l'alcool. Un certain nombre de photos publiées sur ce compte au ton humoristique montraient explicitement des objets dérivés de la marque Ricard, voire des bouteilles de la marque, relève notamment le tribunal. 
>> Lire la suite

Un jour Une photo spécial Histoire - Les mains de l'Histoire - Paris Match (Fri, 20 May 2022)
Des artisans le réveillent, des artistes lui redonnent vie en un tour de main savant, l’escalier en fer à cheval du Château de Fontainebleau est le grand livre de la mémoire des siècles. A la veille de l’inauguration du célèbre « escalier en fer à cheval » qui vient d’être restauré, Paris Match, en association avec le Château de Fontainebleau, vous propose un voyage dans l’Histoire en trois épisodes. « Un jour Une Photo », la web série sur parismatch.com pour remonter les marches du temps. Publicité En poussant les portes du Château de Fontainebleau, c’est l’Histoire de France qui vous accueille. Une Histoire qui se vit et se revit, qui entraine au galop aussi bien dans le monde d’hier que dans celui de demain.  La suite après cette publicité La symbolique de l’escalier en fer à cheval est ici résumée : En marchant d’un côté comme de l’autre, on est pris par cette sensation apaisante comme vertigineuse qui porte et pousse à avancer pour aller plus loin encore.  La suite après cette publicité Mais d’où vient cette incroyable sensation ?  Elle y trouve certainement une explication dans la restauration qui vient de s’achever. La présidente du Château de Fontainebleau, Marie-Christine Labourdette, livre ici l’essentiel de ce qu’il faut en savoir.  La suite après cette publicité La suite après cette publicité « Cette restauration est le fruit d’une passion et d’une ferveur qui a mobilisé des mécènes connus et moins connus. Des particuliers, par exemple, ont choisi de léguer leur fortune pour que les travaux puissent se dérouler dans les meilleures conditions. La Société Karcher s’y est impliquée également comme d’autres mécènes qui - dans leur univers de compétences – ont voulu jouer un rôle et ainsi participer à cette restauration, en s’engageant au nom de la préservation et de la valorisation du patrimoine. Les artisans d’exception, eux, comme des magiciens de l’art, y ont dévoilé les beautés de ce précieux et fragile chef-d’œuvre. Deux ans et demi de travaux, sans relâche, pour redonner à ce joyau de l’Histoire son éclat, la grandeur du passé, gravé dans sa pierre et le souffle nouveau d’un monde qui écrit les pages de l’avenir. De marche en marche, c’est le grand livre du temps qui s’ouvre, avec des arrêts d’une époque à l’autre comme ce 20 avril 1814, le jour des adieux de Napoléon à sa Garde. Mais ce sont aussi des mariages royaux - Louis XV par exemple - des fêtes impériales et plus près de nous des souvenirs d’amour, de joies familiales et de projets…».  Des regards tournés vers le futur, pour y voir, depuis la terrasse au sommet des marches de cet escalier en pleine renaissance, l’horizon de demain, avec dans l’oreille cette phrase de l’Empereur : « C’est ici la vraie demeure des Rois et la maison des Siècles ».  Retrouvez le deuxième épisode : Un Château dans les nuages Retrouvez le premier épisode : Le secret d'Elisabeth
>> Lire la suite

Saint-Jean-Bonnefonds. Les tarifs de cantine et de publicité extérieure n'augmentent pas (Fri, 20 May 2022)
CAS N°1 : Vous (ou une autre personne) utilisez plus de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils et/ou navigateurs en même temps → Déconnectez-vous des appareils et/ou navigateurs que vous n'utilisez pas CAS N°2 : Vous naviguez en mode privé → Déconnectez-vous systématiquement avant de fermer la fenêtre du navigateur CAS N°3 : Vous refusez les cookies de connexion dans les paramètres de votre navigateur (ou une mise à jour a modifié vos paramètres) → Changer les paramètres d'acceptation des cookies de votre navigateur DANS TOUS LES CAS → cliquer sur "continuer sur cet appareil" résout le problème Que se passe-t-il si je clique sur "continuer sur cet appareil" ? Vous pourrez profiter de votre compte sur cet appareil et tous vos autres appareils seront déconnectés. Vous pourrez toujours vous y reconnecter, dans la limite de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils. Comment puis-je voir les appareils connectés ? Rendez-vous dans votre espace client puis cliquez sur "gérer les équipements". Si vous y allez après avoir cliqué sur "Continuer sur cet appareil", il ne devrait y en avoir qu'un seul.
>> Lire la suite

Nouveau gouvernement : qui est Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture ? - RTL (Fri, 20 May 2022)
Le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Köhler, a dévoilé vendredi 20 mai la composition du gouvernement d'Élisabeth Borne. On connaît donc le nom du nouveau ministre de la Culture, qui succède à Roselyne Bachelot. Il s'agit de Rima Abdul Malak, 44 ans.  Avant d'être nommée au gouvernement, Rima Abdul Malak était la conseillère Culture et Médias du président de la République depuis 2019. Femme de l'ombre proche du pouvoir, elle a, depuis deux ans et six mois, a une réelle influence sur les choix d’Emmanuel Macron, "au point d'éclipser Roselyne Bachelot", tel que l'indiquait l'Obs en 2021. L'enquête du magazine racontait par ailleurs que le président échangeait beaucoup avec elle, qu'ils leur arrivaient de s’envoyer des poèmes par SMS, et lorsque le président partait en voyage, elle lui préparait une sélection de livres. Avant d'être conseillère du président, la nouvelle ministre de la Culture a été consultante en stratégie culturelle et internationale après avoir été attachée culturelle à New York au service de l'ambassade de France aux États-Unis pendant quatre ans, de 2014 à 2018. Un profil plutôt technocrate.  Entre 2012 et 2014, elle a été conseillère culture du maire de Paris, le socialiste Bertrand Belanoë. De 2010 à 2012, elle était directrice de cabinet de Christophe Girard adjoint à la culture du maire de Paris. Son parcours tout entier est inscrit dans le domaine culturel.  Elle a commencé sa carrière dans des associations humanitaires Rima Abdul Malak est née en 1978 au Liban, où elle a vécu avant d'arriver à Lyon. Elle est diplômée de l'Institut d'Étude Politiques de Lyon en 1999 qu'elle a obtenu Mention Bien. La nouvelle ministre a aussi obtenu un Diplôme Universitaire du Monde Arabe Contemporain de l'Université Lumière Lyon 2 et un DESS développement et coopération internationale de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2000, tel qu'elle l'a indiqué sur son Linkedin.  À lire aussi Rima Abdul Malak a commencé sa carrière en tant que coordinatrice de Programme au sein du Comité catholique contre la faim et pour le développement en Israël. En 2001, elle est devenue directrice des programmes de "Clown sans frontières" pendant cinq ans. Puis en 2007, elle est devenue responsable du pôle musiques actuelles de l'Institut français. Ce n'est qu'un an plus tard qu'elle a intégré la mairie de Paris, où elle y restera six ans.  La rédaction vous recommande À écouter aussi L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail. Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien Lire la suite
>> Lire la suite

Olivia Grégoire : une spécialiste de la communication comme porte-voix du gouvernement (Fri, 20 May 2022)
C’est à une spécialiste de la communication qu’Emmanuel Macron et Elisabeth Borne ont décidé de confier le porte-parolat du gouvernement. Olivia Grégoire prend la suite de Gabriel Attal appelé, lui, à Bercy pour s’occuper du Budget. Réputée pour sa pugnacité, la quadragénaire a montré à plusieurs reprises qu’elle n’hésite pas à monter au créneau. Et elle n’a pris personne en traître, prévenant, dès 2017 dans les colonnes de L’Obs : "Je suis un jack russel et un bulldozer. Je ne lâche jamais. J’ai connu le chômage, les prud’hommes, j’ai monté ma boîte. Vous croyez que je vais me mettre le doigt sur la couture du pantalon ?" Combative Sa force ? Elle la tiendrait notamment d’une famille qui a dû se battre, son père ayant subi un grave accident de moto qui le handicapera considérablement. L’une des batailles politiques d’Olivia Grégoire : la lutte contre le Rassemblement national. "L'ennemi raciste à abattre, l'ennemi de la République, c'est Marine Le Pen", estimait-elle en 2021. Une conviction qui ne l’a pas lâchée durant la dernière campagne présidentielle, et qui mena à quelques passes d’armes avec le parti d’extrême-droite. Olivia Grégoire a également été à la tête de son propre cabinet de conseil "en stratégie d’influence circulaire" où elle accompagnait les TPE-PME Les mots ont un sens pour celle dont le parcours est marqué du sceau de la communication. Diplômée de Sciences Po (où elle a fait partie de la même promotion que le président de la République) et titulaire d’un master en marketing de l’Essec, elle a travaillé en tant que directrice de la communication développement durable au sein des agences DDB France, W&Cie avant d’officier chez Saint-Gobain. Olivia Grégoire a également été à la tête de son propre cabinet de conseil "en stratégie d’influence circulaire" où elle accompagnait les TPE-PME. De l’ombre à la lumière Mais c’est pour son engagement en politique que cette grande travailleuse s’est fait connaître. Passée par les cabinets de Jean-Pierre Raffarin, alors premier ministre, et Xavier Bertrand, ministre de la Santé et de la Solidarité, elle fait partie de la salve de nouveaux parlementaires ayant émergé sous l’avènement du macroniste en 2017. Députée de la 12ème circonscription de Paris, elle siège à la commission des finances de l’Assemblée nationale et devient porte-parole de LREM puis présidente de la commission spéciale de la loi Pacte. Olivia Grégoire a également été en charge de la communication de Benjamin Griveaux lors des élections municipales. C’est à l’été 2021, alors que la crise du Covid-19 était encore sur toutes les lèvres, qu’elle intègre le nouveau gouvernement de Jean Castex, en qualité de secrétaire d’État chargée de l’économie sociale, solidaire et responsable. "Cette crise appelle à transformer notre économie vers un modèle plus durable et inclusif", expliquait au Monde celle qui a chapeauté les aides d’urgence et de relance dédiées au secteur de son portefeuille. Cette idée que la société capitaliste doit faire sa mue, Olivia Grégoire l’a développée dans un essai Et après ? Pour un capitalisme responsable dans lequel elle estime que sans évolution ce n’est pas le capitalisme qui disparaîtra mais la société elle-même. Depuis, la secrétaire d’État continue de porter ces problématiques. Pas plus tard qu’en février, Olivia Grégoire plaidait pour un mécanisme de versement de dividendes aux salariés. À voir si sa fibre RSE et de communicante suffiront à asseoir sa parole en tant que porte-voix du gouvernement. Olivia Vignaud
>> Lire la suite

Des sénateurs américains veulent démanteler les activités de publicité de Google et de ... (Fri, 20 May 2022)
Aux États-Unis, une nouvelle proposition de loi bipartisane s'en prend à Google et l'obligerait à démanteler son activité de publicité numérique si elle était adoptée. Le projet de loi sur "la concurrence et la transparence dans la publicité numérique", présenté jeudi par un groupe de républicains et de démocrates du Sénat, a également Meta, la société mère de Facebook, dans sa ligne de mire. Le projet de loi interdirait "aux entreprises qui traitent plus de 20 milliards de dollars par an de transactions publicitaires numériques de participer à plus d'une partie du processus de publicité numérique". Le projet de loi sur la concurrence et la transparence dans la publicité numérique est coparrainé par les sénateurs Mike Lee (R-UT), Ted Cruz (R-TX), Amy Klobuchar (D-MN), et Richard Blumenthal (D-CT). Selon les analystes, la coalition derrière le projet de loi souligne la façon dont le soutien à la limitation du pouvoir des grandes entreprises technologiques par une réforme antitrust traverse les lignes idéologiques. Il est également remarquable que Lee, le principal républicain de la sous-commission, ait dirigé le projet de loi, étant donné qu'il s'est opposé à certaines des autres réformes antitrust proposées par Klobuchar et d'autres. La publicité représente une part importante des activités d'Alphabet, la société mère de Google. Au premier trimestre, Alphabet a déclaré un chiffre d'affaires de 68,01 milliards de dollars, dont 54 milliards provenaient de la publicité, contre 44,68 milliards en 2021. Google est tristement célèbre pour sa participation à plusieurs étapes du processus de publicité, une activité qui fait l'objet d'une action en justice antitrust menée par l'État contre la société. Google gère une vente aux enchères, ou une bourse, où les transactions publicitaires sont effectuées, et propose également des outils pour aider les entreprises à vendre et à acheter des publicités. Si la nouvelle législation est adoptée, l'entreprise devra choisir dans quelle partie de l'activité elle souhaite rester. « Google, à travers ses différents outils de publicité numérique, représente à la fois les fournisseurs et les acheteurs et mène également les enchères en temps réel qui mettent en relation les acheteurs et les vendeurs et déterminent le prix », a déclaré David Dinielli, conseiller du réseau Omidyar, au Congrès lors de son témoignage devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants en 2020. En cas d'adoption du projet de loi, les nouvelles restrictions auraient un impact direct sur Google et Alphabet. Les défenseurs de la législation antitrust considèrent depuis longtemps que Google détient un monopole vertical dans le domaine de l'affichage publicitaire. Lee estime que Google use de pratiques antitrust pour maintenir sa domination dans le secteur « Lorsque vous avez Google qui sert simultanément de vendeur et d'acheteur et qui gère un échange, cela leur donne un avantage injuste et indu sur le marché, un avantage qui ne reflète pas nécessairement la valeur qu'ils fournissent. Lorsqu'une entreprise peut porter tous ces chapeaux simultanément, elle peut adopter un comportement qui nuit à tout le monde », a déclaré Lee. Cependant, Julie Tarallo McAlister, porte-parole de Google, a déclaré qu'une simple analyse du projet de loi montre qu'il nuirait finalement aux utilisateurs. « Les outils publicitaires de Google et de nombreux concurrents aident les sites Web et les applications américains à financer leur contenu, les entreprises à se développer et à protéger les utilisateurs contre les risques liés à la confidentialité et les annonces trompeuses. La suppression de ces outils nuirait aux éditeurs et aux annonceurs, diminuerait la qualité des annonces et créerait de nouveaux risques pour la vie privée », a déclaré Tarallo McAlister jeudi. « Et, à une époque d'inflation accrue, cela handicaperait les petites sociétés qui cherchent des moyens faciles et efficaces de se développer en ligne. Le vrai problème, ce sont les courtiers en données de qualité médiocre qui menacent la vie privée des Américains et les inondent d'annonces indésirables. En somme, c'est le mauvais projet de loi, au mauvais moment, visant la mauvaise cible », a-t-il ajouté. La domination des Big Tech dans l'espace publicitaire en ligne a suscité des critiques de la part des législateurs et des responsables de l'application de la loi en Europe et aux États-Unis au cours des dernières années. En 2020, le procureur général républicain du Texas, Ken Paxton, a mené une action en justice avec plus d'une douzaine de procureurs généraux d'État accusant Google d'avoir trompé les éditeurs et les annonceurs sur son traitement et sa tarification des annonces. Par ailleurs, si le projet de loi venait à être adopté, Meta devrait également céder une grande partie de ses activités publicitaires. La mesure mettrait également en place de nouvelles règles pour les petites entreprises, qui traitent plus de 5 milliards de dollars d'annonces numériques par an, comme la transparence des prix et la nécessité d'agir dans l'intérêt des consommateurs. Source : Le projet de loi des sénateurs américains (PDF) Et vous ? Quel est votre avis sur le sujet ? Que pensez-vous de ce projet de loi bipartisane visant le monopole de Google sur la publicité en ligne ? Pensez-vous que ce projet de loi a des chances d'être adopté ? Selon vous, quels seraient les impacts sur Facebook et Google ? Voir aussi Le président des États-Unis veut interdire la publicité destinée aux enfants sur Facebook, Tiktok et d'autres plateformes Les démocrates dévoilent un projet de loi interdisant la « publicité de surveillance » en ligne, visant à rendre illégale presque toute utilisation du ciblage publicitaire numérique Le gouvernement UK a embauché une agence de publicité pour mobiliser l'opinion publique contre les communications chiffrées, afin d'empêcher Facebook de déployer le chiffrement E2E sur Messenger Les réseaux sociaux devraient-ils vous permettre de transférer vos abonnés vers d'autres services ? Des experts pensent qu'une interopérabilité réduirait le niveau de confidentialité sur Internet
>> Lire la suite

TV5Monde : Nomination à la direction de la ​​​distribution, marketing et ​ventes - Le film français (Fri, 20 May 2022)
Date de publication : 20/05/2022 - 17:52 Un nouveau directeur Afrique au sein de la direction de la ​​​distribution, du marketing et de la ​commercialisation vient d'être nommé, parachevant l'organisation du département marketing de la chaîne de la francophonie. © crédit photo : DR
>> Lire la suite

Nouvelle opération "la Voix est libre" ce samedi à Lyon, des rues rendues aux piétons (Fri, 20 May 2022)
De nombreuses rues sont rendues aux piétons ce samedi à Lyon, dans le cadre d'une nouvelle opération "la Voix est libre". Retour de l'opération "La voie est libre" ce samedi à Lyon. La priorité sera donnée aux piétons dans de nombreuses rues de la ville. "Ce dispositif permet aux piétons d’être prioritaires sur l’ensemble des zones concernées. Vous pourrez ainsi déambuler sur une chaussée apaisée et être accueillis par vos commerçants de quartier", explique la ville de Lyon. Plusieurs rues seront piétonisées dans les 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 7e, 8e et 9e arrondissements de Lyonc ce samedi 21 mai. Liste des rues concernées par la piétonisation ce samedi 21 mai 1er arrondissement : Montée de la Grande-Côte Place, rue Croix-Paquet Place, rue du Griffon Place du Forez Place Sathonay Rue de l'Abbé Rozier Rue d'Alsace Lorraine Rue Bouteille Rue Coustou Rue Coysevox Rue des Capucins Rue des Farges Rue Donnée Rue Eugénie Brazier Rue, impasse Fernand Rey Rue Hippolyte Flandrin Rue Pareille Rue Pierre Poivre Rue Puits Gaillot Rue René Leynaud Rue Romarin Rue Royale Rue Sainte-Catherine Rue Saint-Claude Rue Saint-Polycarpe Rue de Savy Rue Sergent Blandan Rue, impasse Tavernier Rue Terraille Rue de Thou Rue Touret Rue Louis Vitet Petite rue des Feuillants Grande rue des Feuillants 2e arrondissement Rue Auguste Comte Rue de la Charité Rue François Dauphin Rue Franklin Rue Jarente Rue des Remparts d'Ainay Rue Sala Rue Sainte-Hèlène 3e arrondissement Place Ste-Anne Place du Château Avenue du Château Cours Eugénie Rue Paul Bert Rue Etienne Richerand Rue Gabillot Rue Moissonnier 4e arrondissement Partie Nord de la Place de la Croix-Rousse Grande rue de la Croix-Rousse Rue d’Austerlitz Rue Calas Rue du Chariot d’Or Rue Dumenge Rue Dumont Rue d’Ivry Rue Janin Rue du Mail Rue du Pavillon Rue Rosset 5e arrondissement Place Gerson Place Saint-Paul Rue Docteur Augros Rue Saint-Paul 7e arrondissement Place Jean Jaures Place Jule Guesde Rue Père Chevrier Rue Jaboulay Rue Jangot Rue du Professeur Grignard Rue Salomon Reinach Rue Docteur Salvat Rue Sébastien Gryphe Rue de la Thibaudière 8e arrondissement Place Ambroise Courtois Avenue des Frères Lumière Rue Docteur Bonhomme Rue Henri Pensier Rue des Lilas Rue du Premier Film Rue Professeur Paul Sisley Rue Saint-Gervais Rue Saint-Maurice Rue Villon Petite rue de Monplaisir 9e arrondissement Place du Marché Grande rue de Vaise Rue du Bourbonnais Rue Tissot Rue du Mont d'Or
>> Lire la suite