previous
com[COM INT] communication interneinterne
agf magazine
next


monographie agf logo (Assurances générales de France)
monographie synthétique

Le groupe AGF était la troisième compagnie d'assurance de France.

A partir de 2009, la marque AGF a définitivement disparu au profit d’Allianz.
logos agf et allianz
Principaux repères
En 1818, Martin d'André, un grand négociant international parisien, censeur à la Banque de France et président du Tribunal de commerce, décide de regrouper dans une seule et même compagnie d'assurance une société d'assurance spécialisée dans les risques d'incendies, une autre dans l'assurance maritime et une troisième dans l'assurance vie. Il crée ainsi la
Société Anonyme des Assurances Générales. Parallèlement, cette même année est fondée pour 30 ans la Compagnie Française du Phénix. Les bouleversements et les crises de la première moitié du XXe siècle n'ont pas d'impact négatif pour les compagnies d'assurance.
Le Phénix et les Assurances générales s'adaptent, créent de nouveaux produits pour de nouveaux risques comme les accidents, la maladie ou le vol. Elles touchent de nouveaux publics : notamment les foyers à revenus modestes, les personnels des entreprises, les agriculteurs, etc.

L'après-guerre
A la fin de Seconde Guerre mondiale, le gouvernement du général De Gaulle crée la Sécurité sociale. Il nationalise les grands secteurs de l'économie et en particulier l'assurance. Les Assurances générales et le Phénix deviennent propriété de l'Etat. En 1968, toutes les compagnies d'assurance nationalisées sont
réparties en quatre grands groupes : l'UAP, le Gan, la MGF-Mutuelles du Mans et enfin les AGF qui réunissent les Assurances générales et le Phénix.

La période récente
Cette situation prévaudra jusqu'aux années 1990 avec deux évolutions majeures.
D'abord, en juin 1996, le retour au statut privé, l'Etat cèdant 51 % de ses parts. Un an plus tard, la compagnie fusionne avec l'assureur allemand Allianz AG et mène
à bien le rapprochement d'Athéna et d'Allianz France. Le groupe AGF devient alors la troisième compagnie
d'assurance de France. A partir de 2009, la marque AGF a progressivement disparu au profit d'Allianz.


carte des implantations d’AGF en 2008


implantations d'Allianz dans le Monde (2008)



(rédaction: juin 2006 / mise à jour : décembre 2019 )



contexte logo (Assurances générales de France)
contexte des interventions

1999
2001

internationalisation et nouveaux métiers

L'année 2000 aura été une année charnière dans le développement du groupe,. Celui-ci s’est dès lors engagé dans de nouveaux métiers stratégiques, en développant la gestion d'actifs, en mettant toute sa puissance pour s'installer dans le nouveau monde de “la Netéconomie“, et en prenant une position de leader mondial dans le domaine de l'assurance crédit et de l'assistance.
En 2002, “Les AGF“ ont changé de nom, devenant “AGF“ tout simplement, à la 3ème personne du masculin singulier.

La marque a totalement disparu au profit d’Allianz à partir de 2009.




prestations logo (Assurances générales de France)
prestations réalisées par Bruno Cargnelli

1999
2001

pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image magazine d'entreprise / presse interne : agf magazine (agf | presse interne) agf magazine


Collaboration rédactionnelle régulière à “AGF Magazine“, magazine interne à destination des réseaux salariés et courtage, et à sa déclinaison informatique “AGF I”.

sujets couverts: vie du groupe, évolutions métiers,développement international, diversification,gestion de la tempête de 1999…
wikipedia
voir document

[1999 - 2001 ]


pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image magazine d'entreprise / presse interne : agf magazine-supplément informatique (agf | presse interne) agf magazine-supplément informatique


Collaboration rédactionnelle régulière au supplément informatique d’AGF Magazine,"AGF I", destinée à diffuser une culture informatique basique aux collaborateurs du groupe.

Publication d’une série d’articles sur l’impact du passage à l’an 2000 et à l’euro.
wikipedia
voir document

[1999 - 2001 ]


pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image documents institutionnels / : agf documents institutionnels (agf | ) agf documents institutionnels


Rédaction de documents d’information et de suivi de la fusion Allianz / AGF / PFA: intérêt / avantages concrets, mise en œuvre.
wikipedia
voir document

[2000 ]




documents logo (Assurances générales de France)
documents


publications documents réalisés par Bruno Cargnelli
vidéo documents vidéo
audio documents audio
diaporama images

documents logo (Assurances générales de France)
article et documents de Bruno Cargnelli



previous
com[COM INT] communication interneinterne
agf magazine

organisation:

logo (Assurances générales de France)

secteur:

finance icone FIN

période:

1999 - 2001


logo agf magazine
[DOC MAE] magazine d'entreprise / agfmagazine d'entreprise / presse interne
[DOC PER] périodicité / bimestriel périodicité : bimestriel
[DOC LAN] langue / français langue(s): français
[DOC PAG] pagination / 36 pages pagination : 36 pages
[DOC LEC] audience / 20000 audience : 20000
Bruno Cargnelli Bruno Cargnelli | agence: l’agence : logol'agence [1999 - 2001]
next




images logo (Assurances générales de France)
images

previous AGF_img 01
logo des AGF à la Défense (Paris) (2000) •>lien image
next
previous AGF_img 02
publicité retraite AGF/Allianz (2009) •>lien image
next
previous AGF_img 03
publicité retraite AGF/Allianz (2009) •>lien image
next
AGF_img 01
AGF_img 02
AGF_img 03
AGF_img 04
AGF_img 05

video logo (Assurances générales de France)
video

videoagf : video 01

agf | film publicitaire | l’hôtesse de l’air (2006)

videoagf : video 02

agf | film publicitaire | l’astronome (2007)

videoagf : video 03

agf | film publicitaire | lchérie! on est chez AGF?” (2007)

videoagf : video 04

film publicitaire | AGF devient Allianz | Allianz (2009)

videoagf : video 05

agf | film publicitaire institutionnel | Les patineurs (1992)



audio logo (Assurances générales de France)
audio

audioagf : audio 01
logo sonore AGF (2005-2009)



infos logo (Assurances générales de France) + d'infos concernant AGF

logo (Assurances générales de France) rss
dernières dépêches concernant Allianz
planet

Allianz est une société d'asssurance



chargement…













RSSNAME()


diaporama | agf  

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Google Alert - allianz OR Allianz OR AGF

Ligue 1 Uber Eats/Nîmes : Ferhat, l'homme providentiel (dim., 27 sept. 2020)
Sur un terrain de football, Zinedine Ferhat est le joueur qui vous fait tout ! Défendre, attaquer, marquer et faire marquer. Auteur d’un bon début de saison, l’Algérien affiche un bilan de ( 2 buts et 1 passe décisive) après seulement 4 journées de championnat. Ce dimanche, il s’apprête avec le Nîmes Olympique à accueillir le RC Lens à 14h00 heure algérienne pour le compte de la cinquième journée de Ligue 1 Uber Eats. Une rencontre qui s’annonce très palpitante compte tenu de la forme des deux équipes depuis le coup d’envoi de la Ligue 1.  Mis à part la débâcle enregistrée à la maison face à Rennes (2-4), les Crocos ont montré depuis le début de la séquence (2020-2021) qu’ils savaient marquer et même défendre. Meilleur attaque après les trois premières journées de championnat (7 buts), les hommes de Jérôme Arpinon ont dernièrement démontré qu’ils étaient solide défensivement en allant décroché un joli nul chez l’Olympique lyonnais (0-0) lors de leur dernière sortie. Le coach des Crocos est revenu en conférence de presse, ce vendredi, sur ce match « Lyon nous a conforté sur notre travail défensif. À nous de continuer dans ce sens là. Marquer des buts et ne pas en prendre, c’est notre objectif. » Zinédine Ferhat de son côté cartonne depuis le coup d’envoi du nouvel exercice, l’Algérien est clairement le meilleur joueur de son équipe avec 2 buts au compteur et une passe délivrée après 4 journées. Le site spécialisé sofascore lui a attribué la note de 7.70/10. Grâce à son joli début de saison, il pourrait faire partie de la liste de Djamel Belmadi pour le prochain stage des Verts. Ce dimanche, les Gardois auront au menu un RC Lens qui n’a pas froid aux yeux. (Paris SG, Lorient, Bordeaux) tous sont passés à l’attrape lensoise, le seul rescapé est l’OGC Nice qui avait signé une victoire étriquée (2-1) à l’Allianz Riveira. Les coéquipiers de Zinedine Ferhat devront donc se montrer décisifs devant les cages adverses aux risques et périls de refaire la même erreur que face à Rennes. Deux retour et deux absents Pour ce match face aux Sang et Or, les Nîmois pourront compter sur les services de leur latéral norvégien, Birger Meling. En revanche, ils devront faire sans le franco-marocain, Sofiane Alakouch, ou même Moussa Koné, touché à la cuisse, a affirmé le coach des Crocos en conférence de presse d’avant-match. On devrait toutefois voir les débuts de l’ancien latéral droit niçois, Patrick Burner, acheté récemment par Nîmes. Le groupe retenu pour #NORCL est connu, avec la première de Patrick Burner. Les 20 joueurs convoqués ⤵ pic.twitter.com/5nPDgRFAHQ — Nîmes Olympique (@nimesolympique) September 26, 2020
>> Lire la suite

Commerzbank: nouveau patron pour la deuxième banque allemande (Sun, 27 Sep 2020)
Le conseil de surveillance de Commerzbank a annoncé samedi soir la nomination d'un transfuge de la rivale Deutsche Bank pour diriger la deuxième banque allemande en pleine crise. Manfred Knof, directeur de la Deutsche Bank chargé de la clientèle privée, a été désigné pour prendre la présidence du directoire de Commerzbank à compter du 1er janvier 2021, sous réserve de l'approbation des autorités de supervision, a indiqué l'établissement dans un communiqué. Il remplacera Martin Zielke, qui a présenté sa démission début juillet après de vives critiques d'actionnaires, dont le fonds anglo-saxon Cerberus, à l'encontre d'une stratégie qui ne produit pas à leurs yeux de résultats suffisants jusqu'ici. M. Knof, 55 ans, a fait la plus grande partie de sa carrière dans le domaine de l'assurance au sein du géant allemand Allianz. Il avait rejoint la Deutsche Bank en août 2019 seulement. Le nouveau venu «est un haut dirigeant expérimenté et efficace, qui a fait ses preuves dans différents domaines» du monde des finances, a estimé le président du conseil de surveillance de Commerzbank Hans-Jörg Vetter, cité dans le communiqué. La banque au logo jaune ne s'est jamais complètement relevée de la grande crise financière de 2008, quand elle avait été sauvée de la faillite par l'Etat allemand qui détient encore 16% de son capital. Elle n'est pas parvenue depuis à dégager assez de rentabilité pour s'affirmer dans un paysage bancaire allemand dominé par les caisses d'épargne publiques. Elle a récemment annoncé qu'elle terminerait cette année dans le rouge en raison de la crise sanitaire et d'une restructuration en cours, tandis que le scandale du prestataire de paiement Wirecard a aussi pesé sur ses comptes à fin juin. Selon des informations de presse, la banque aurait accusé une lourde perte sur un important crédit accordé à Wirecard, qui a fait faillite après la découverte d'une fraude gigantesque.
>> Lire la suite

Ganago, l'envol loin du nid (Sun, 27 Sep 2020)
Ganago, l'envol loin du nid Ganago, l'envol loin du nid Plus grosse recrue de l'histoire du RC Lens avant l'arrivée de Seko Fofana un mois plus tard, Ignatius Ganago casse la baraque en ce début de saison sous ses nouvelles couleurs. NîmesLens 27/09/2020 - 15:00 Ligue 1 - J5 Diffusion sur Ignatius Ganago n'était pas né en 1993. Il n'a donc pas connu les Néerlandais de 2 Unlimited et leur tube eurodance No Limit en tête des charts l'année du sacre européen de l'OM. Pas sûr qu'il ait reconnu, par conséquent, la mélodie remixée par les supporters niçois en son honneur en 2017 et qui a accompagné ses débuts en Ligue 1 avec le Gym. À ce moment-là, Ganago était ce jeune talent du Cameroun qui venait de poser ses valises dans l'Hexagone et découvrait le football européen avec l'espoir de s'y faire une place, donnant à l'Allianz Riviera de quoi fantasmer dès ses premières apparitions. Trois ans plus tard, l'attaquant prend enfin son envol, avec un début d'exercice 2020-2021 forçant l'admiration. Mais entre-temps, il a troqué son maillot rouge et noir pour une liquette sang et or. Bridgestone : " On espère que le RC Lens mettra la main à la pâte " Ganagogo Lire la suite de l'article sur SoFoot.com
>> Lire la suite

Quasi au complet et bien reposé, Paris veut enchaîner à Reims (Sat, 26 Sep 2020)
«Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas pu travailler ensemble pendant une semaine», sourit Thomas Tuchel. En effet, après le «Final 8» de la Ligue des champions du côté de Lisbonne (12-23 août) et quelques jours de repos bien mérités (mais qui avaient fait couler beaucoup d'encre), le PSG a dû enchaîner quatre matches en une dizaine de jours (Lens, OM, Metz, Nice). Le tout avec un effectif toujours plus réduit, entre blessures et Covid-19. Cette fois, les vice-champions d’Europe auront bénéficié d’une semaine pleine de travail entre leur succès à Nice (0-3) et ce match à Reims, ce dimanche (21h, 5e journée). Le résumé de Nice-PSG le 20 septembre dernier (0-3) Et le groupe est quasiment au complet. Neymar, Leo Paredes et Abdou Diallo reviennent de suspension. Seuls Thilo Kehrer, Juan Bernat (blessés) et Layvin Kurzawa (suspendu) manquent à l’appel en terre champenoise. Touché à l’Allianz Riviera la semaine passée, Idrissa Gueye est incertain. «On a travaillé avec le sourire, mais dans un bon état d’esprit et avec beaucoup de qualité», promet Tuchel, ravi de pouvoir aligner le tandem Neymar/Mbappé pour la première fois de la saison à Reims. «Ça change tout ! C’est plus difficile de défendre pour l’adversaire, c’est plus facile pour nous d’attaquer et d’ouvrir des espaces. On a déjà montré qu’on peut trouver des solutions sans eux mais ils sont là pour faire la différence et ils sont bien ensemble», assure le coach allemand. Di Maria suspendu, Neymar dans l’attente Angel Di Maria sera de la partie également, avant de purger quatre matches de suspension après son crachat vers Alvaro Gonzalez lors du récent Classique face à l’OM (0-1). «Je dois accepter mais je ne peux pas comprendre», grince Tuchel, s’indignant du total des matches de suspension infligés au PSG (14, contre 4). «On a vraiment l’impression qu’on était les seuls responsables de cette situation», peste-t-il. Ces chiffres pourraient encore évoluer mercredi prochain puisque la Commission de Discipline doit trancher dans le dossier Neymar/Alvaro, avec les deux joueurs suspectés d’insultes à caractère raciste… » LIRE AUSSI – PSG : Icardi, l’heure du réveil ? En attendant, le PSG est sur un autre front d’ici au 5 octobre : le mercato. Et jusqu’ici, ça tourne au ralentis du côté de la Factory. Edinson Cavani, Tanguy Kouassi (Bayern) et Thomas Meunier (Dortmund), en fin de contrat, sont tous partis avant le «Final 8». Thiago Silva (Chelsea) et Eric Maxim Choupo-Moting les ont imités après la campagne portugaise. Jusqu’ici, Layvin Kurzawa a prolongé, Mauro Icardi et Sergio Rico ont été transférés définitivement et Alessandro Florenzi est arrivé en prêt de la Roma. En prévision des départs de Marcin Bulka et Garissone Innocent, Alexandre Letellier est revenu au bercail. Un mercato de paris pour Paris Mais le compte n’y est pas. Et les perspectives ne sont guère réjouissantes. Le coronavirus et l’arrêt de la Ligue 1 sont passés par-là et Leonardo ne semble pas disposer d’une enveloppe XXL. En fait, il lui faut même vendre pour plusieurs dizaines de millions d’euros afin d'équilibrer les comptes, tout en remplaçant les partants. Ces dernières semaines, il n’est ainsi question de que prêts dans le sens des arrivées, et de joueur en échec, souvent blessés ou méconnus selon les cas (El Shaarawy, Kehdira, Bakayoko, Soumaré, Meïté, Rudiger…). Certes, la base est déjà là, avec Keylor Navas, Marquinhos, Marco Verratti ou encore Kylian Mbappé et Neymar. Mais le PSG sauce qatari n’a pas habitué ses partisans à multiplier les paris et les coups sans garantie en période de mercato. «Le club connaît mon avis, mon analyse après la saison dernière. Il connaît bien l’analyse de la situation, glisse Thomas Tuchel. Maintenant, j’attends. On attend ensemble. Le mercato n’est pas fini. La situation n’est pas facile entre le coronavirus et des joueurs qui sont partis. On a encore du temps, ce n’est pas fini, on attend.» En attendant, aligner une troisième victoire consécutive à Reims, une équipe en difficulté en Ligue 1 (0 victoire, 1 nul, 3 défaites), affaiblie cet été et sans doute émoussée après sa mini campagne européenne (élimination en Hongrie cette semaine), donnerait un peu plus de sérénité à Paris. Verratti vise le record de Pilorget Avec un 319e match en Rouge et Bleu ce dimanche (21h), à Reims, Marco Verratti deviendrait le cinquième joueur le plus capé de l’histoire du PSG, devant Bernard Lama (318). Un peu plus dans l’histoire… «C’est un joueur incroyable, un gars qu’on ne peut qu’aimer, félicite Thomas Tuchel. Il est là tous les jours, avec le même état d’esprit, il est toujours là avec le sourire et il donne toujours tout sur le terrain. C’est un leader avec son "sprit", sa mentalité et sa qualité. C’est un mix incroyable. Je suis très heureux qu’il soit là, de pouvoir être son entraîneur.» Verratti, l’altruisme personnifié. Tuchel l’illustre en ces termes : «S’il est sur la ligne (de but), il trouve quelqu’un à côté, il donne le ballon pour marquer. C’est tout lui.» Et d’ajouter : «Je le traite comme un leader, un capitaine, mais il n’a pas besoin de montrer cela avec le brassard.» Débauché à Pescara en 2012, Verratti, lui, se sent bien à Paris. «Ce club, je l’aime», promet-il sur le site du PSG, ambitionnant de devenir «le joueur le club capé, ce serait magnifique». Il faudra pour cela doubler Safet Sucic, Paul Le Guen (344 matches), Sylvain Armand (380) et enfin le recordman Jean-Marc Pilorget (435). D'ici à la fin de son contrat, en 2024, c'est très possible.      A lire aussi
>> Lire la suite

Nice : le groupe de Vieira pour Bordeaux dévoilé (Sat, 26 Sep 2020)
Zapping Onze Mondial Onze Demande - Leeds : Bielsa va-t-il réussir son coup en Premier League ? Après deux lourdes défaites à Montpellier et face au PSG, Nice doit se relancer demain face à Bordeaux, dans son antre de l'Allianz Riviera. Pour cela, Patrick Vieira a convoqué un groupe de 20 joueurs, enregistrant les retours de Kasper Dolberg et Alexis Claude-Maurice, tous deux absents le week-end dernier suite à un test positif au Covid-19. Stanley N'Soki, qui avait également contracté le coronavirus, n'est quant à lui pas encore de retour dans le groupe. Idem pour Youcef Atal, qui sera absent environ un mois après une blessure à la cuisse. ONZE MONDIAL NUMERO 335 DISPO ICI Le groupe de Nice : Voici le groupe convoqué pour #FCGBOGCN ✊🔴⚫️ pic.twitter.com/YF3Qt8V8xg — OGC Nice (@ogcnice) September 26, 2020 Albums Photos
>> Lire la suite