previous
com[COM INT] communication interneinterne
agf magazine
next


monographie agf logo (Assurances générales de France)
monographie synthétique

Le groupe AGF était la troisième compagnie d'assurance de France.

A partir de 2009, la marque AGF a définitivement disparu au profit d’Allianz.
logos agf et allianz
Principaux repères
En 1818, Martin d'André, un grand négociant international parisien, censeur à la Banque de France et président du Tribunal de commerce, décide de regrouper dans une seule et même compagnie d'assurance une société d'assurance spécialisée dans les risques d'incendies, une autre dans l'assurance maritime et une troisième dans l'assurance vie. Il crée ainsi la
Société Anonyme des Assurances Générales. Parallèlement, cette même année est fondée pour 30 ans la Compagnie Française du Phénix. Les bouleversements et les crises de la première moitié du XXe siècle n'ont pas d'impact négatif pour les compagnies d'assurance.
Le Phénix et les Assurances générales s'adaptent, créent de nouveaux produits pour de nouveaux risques comme les accidents, la maladie ou le vol. Elles touchent de nouveaux publics : notamment les foyers à revenus modestes, les personnels des entreprises, les agriculteurs, etc.

L'après-guerre
A la fin de Seconde Guerre mondiale, le gouvernement du général De Gaulle crée la Sécurité sociale. Il nationalise les grands secteurs de l'économie et en particulier l'assurance. Les Assurances générales et le Phénix deviennent propriété de l'Etat. En 1968, toutes les compagnies d'assurance nationalisées sont
réparties en quatre grands groupes : l'UAP, le Gan, la MGF-Mutuelles du Mans et enfin les AGF qui réunissent les Assurances générales et le Phénix.

La période récente
Cette situation prévaudra jusqu'aux années 1990 avec deux évolutions majeures.
D'abord, en juin 1996, le retour au statut privé, l'Etat cèdant 51 % de ses parts. Un an plus tard, la compagnie fusionne avec l'assureur allemand Allianz AG et mène
à bien le rapprochement d'Athéna et d'Allianz France. Le groupe AGF devient alors la troisième compagnie
d'assurance de France. A partir de 2009, la marque AGF a progressivement disparu au profit d'Allianz.


carte des implantations d’AGF en 2008


implantations d'Allianz dans le Monde (2008)



(rédaction: juin 2006 / mise à jour : décembre 2019 )



contexte logo (Assurances générales de France)
contexte des interventions

1999
2001

internationalisation et nouveaux métiers

L'année 2000 aura été une année charnière dans le développement du groupe,. Celui-ci s’est dès lors engagé dans de nouveaux métiers stratégiques, en développant la gestion d'actifs, en mettant toute sa puissance pour s'installer dans le nouveau monde de “la Netéconomie“, et en prenant une position de leader mondial dans le domaine de l'assurance crédit et de l'assistance.
En 2002, “Les AGF“ ont changé de nom, devenant “AGF“ tout simplement, à la 3ème personne du masculin singulier.

La marque a totalement disparu au profit d’Allianz à partir de 2009.




prestations logo (Assurances générales de France)
prestations réalisées par Bruno Cargnelli

1999
2001

pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image magazine d'entreprise / presse interne : agf magazine (agf | presse interne) agf magazine


Collaboration rédactionnelle régulière à “AGF Magazine“, magazine interne à destination des réseaux salariés et courtage, et à sa déclinaison informatique “AGF I”.

sujets couverts: vie du groupe, évolutions métiers,développement international, diversification,gestion de la tempête de 1999…
wikipedia
voir document

[1999 - 2001 ]


pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image magazine d'entreprise / presse interne : agf magazine-supplément informatique (agf | presse interne) agf magazine-supplément informatique


Collaboration rédactionnelle régulière au supplément informatique d’AGF Magazine,"AGF I", destinée à diffuser une culture informatique basique aux collaborateurs du groupe.

Publication d’une série d’articles sur l’impact du passage à l’an 2000 et à l’euro.
wikipedia
voir document

[1999 - 2001 ]


pour
logo (Assurances générales de France)
agence : l’agence : logo l’agence
image documents institutionnels / : agf documents institutionnels (agf | ) agf documents institutionnels


Rédaction de documents d’information et de suivi de la fusion Allianz / AGF / PFA: intérêt / avantages concrets, mise en œuvre.
wikipedia
voir document

[2000 ]




documents logo (Assurances générales de France)
documents


publications documents réalisés par Bruno Cargnelli
vidéo documents vidéo
audio documents audio
diaporama images

documents logo (Assurances générales de France)
article et documents de Bruno Cargnelli



previous
com[COM INT] communication interneinterne
agf magazine

organisation:

logo (Assurances générales de France)

secteur:

finance icone FIN

période:

1999 - 2001


logo agf magazine
[DOC MAE] magazine d'entreprise / agfmagazine d'entreprise / presse interne
[DOC PER] périodicité / bimestriel périodicité : bimestriel
[DOC LAN] langue / français langue(s): français
[DOC PAG] pagination / 36 pages pagination : 36 pages
[DOC LEC] audience / 20000 audience : 20000
Bruno Cargnelli Bruno Cargnelli | agence: l’agence : logol'agence [1999 - 2001]
next




images logo (Assurances générales de France)
images

previous AGF_img 01
logo des AGF à la Défense (Paris) (2000) •>lien image
next
previous AGF_img 02
publicité retraite AGF/Allianz (2009) •>lien image
next
previous AGF_img 03
publicité retraite AGF/Allianz (2009) •>lien image
next
AGF_img 01
AGF_img 02
AGF_img 03
AGF_img 04
AGF_img 05

video logo (Assurances générales de France)
video

videoagf : video 01

agf | film publicitaire | l’hôtesse de l’air (2006)

videoagf : video 02

agf | film publicitaire | l’astronome (2007)

videoagf : video 03

agf | film publicitaire | lchérie! on est chez AGF?” (2007)

videoagf : video 04

film publicitaire | AGF devient Allianz | Allianz (2009)

videoagf : video 05

agf | film publicitaire institutionnel | Les patineurs (1992)



audio logo (Assurances générales de France)
audio

audioagf : audio 01
logo sonore AGF (2005-2009)



infos logo (Assurances générales de France) + d'infos concernant AGF

logo (Assurances générales de France) rss
dernières dépêches concernant Allianz
planet

Allianz est une société d'asssurance



chargement…













RSSNAME()


diaporama | agf  

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Google Alert - allianz OR Allianz OR AGF

La position de Matthijs de Ligt sur la sortie de la Juventus au milieu des spéculations sur le ... (sam., 04 avril 2020)
Matthijs de Ligt n’a aucun regret d’avoir rejoint la Juventus l’été dernier et envisage un brillant avenir à Turin. Le demi-centre international néerlandais a rejoint les Bianconeri de l’Ajax en 2019, après avoir mené les Amsterdammers à un doublé national et aux demi-finales de la Ligue des champions. Au milieu de l’intérêt de la Premier League, du Bayern Munich, du Paris Saint-Germain et de Barcelone, la Juve a dépensé 67 millions de livres sterling pour emmener De Ligt au stade Allianz avec un contrat à long terme. Les chefs de la Juve ont éclaboussé De Ligt, 20 ans, confiant qu’il peut diriger la défense pour la prochaine décennie. Le skipper vétéran Giorgio Chiellini est maintenant au crépuscule de sa carrière et le défenseur italien Leonardo Bonucci du mauvais côté des 30, avec De Ligt considéré comme l’homme de l’avenir. Mais après une première saison en Serie A, sous la direction de l’ancien chef de Chelsea Maurizio Sarri, qui ne serait pas exactement décrite comme une navigation en douceur, De Ligt a été lié à un éloignement des champions italiens. Un De Ligt battu et sanglant en action en Ligue des champions  (Image: .) Lire la suite Articles Liés Lire la suite Articles Liés De Ligt était sur le banc contre Parme le premier jour de la saison, mais a rapidement pris sa place dans l’alignement de départ lorsque Chiellini a subi une grave blessure au genou. Il est resté le premier choix aux côtés de Bonucci jusqu’en décembre, quand une série inégale de performances l’a vu perdre sa place face à Merih Demiral, le défenseur turc très apprécié. Cependant, deux matchs après la pause hivernale, le joueur de 22 ans a lui-même subi une rupture des ligaments croisés, offrant à De Ligt sa place. Dans l’ensemble, De Ligt est apparu dans 20 des 26 matches de Serie A de la Juve, jouant les 90 minutes complètes dans tous ces matches sauf trois. En janvier, Sarri a été élogieux dans ses éloges: « Je suis le premier à être convaincu qu’il deviendra le meilleur défenseur du monde. « Il a eu cinq mois difficiles à jouer tous les trois jours et à s’installer dans un nouveau pays, une nouvelle ligue avec une nouvelle langue. » De Ligt souhaite continuer à Turin  (Image: Valerio Pennicino) Cependant, la spéculation a augmenté, notamment en ce qui concerne le passage à Manchester United pour associer le capitaine de 80 millions de livres sterling Harry Maguire, a été évoquée dans certains trimestres. Cela malgré la force relative de United en arrière-centre, Victor Lindelof, Eric Bailly et Axel Tuanzebe étant tous in situ et très appréciés par le patron Ole Gunnar Solksjaer. Il y a aussi la question de United ayant choisi de ne pas poursuivre un adolescent De Ligt auparavant, après que le scout Marcel Bout a averti le club de ne pas craindre la longévité du Néerlandais – citant que son père, Frank, était en surpoids. De Ligt et sa petite amie Annekee  (Image: .) De Ligt a admis l’été dernier que de telles affirmations étaient « ennuyeuses ». Quoi qu’il en soit, ayant décidé de l’Italie l’été dernier, il souhaite toujours continuer à la Juventus. Il est content de son évolution et qu’il conserve la foi des officiels du club, et s’installe à Turin avec sa petite amie Annekee. Lire la suite Miroir les meilleures histoires du football Son beau-père, Keje Molenaar, s’est exprimé cette semaine sur la position de De Ligt, insistant: «Matthijs ne regrette pas du tout d’avoir choisi la Juve. « Lui et (partenaire) Annekee s’amusent vraiment à Turin et ils peuvent peut-être passer un peu plus de temps en Italie. » Il a également ajouté: « La Juventus les a parfaitement soignés. » Ainsi, à moins que la Juventus ne poursuive activement sa vente en raison d’un besoin financier, un déménagement ne sera pas envisagé de sitôt.
>> Lire la suite

Bundesliga : les matches à huis clos jusqu'en 2021 ? (Sat, 04 Apr 2020)
L’Allianz Arena de Munich et le Westfalenstadion de Dortmund sonneront-ils creux jusqu’à la fin de l’année 2020 ? Cette hypothèse est en tout cas envisagée en Allemagne, où l’épidémie de coronavirus fait moins de dégâts qu’ailleurs en Europe (1275 décès depuis le début de la crise). Comme l’a indiqué Friedrich Curtius, le secrétaire général de la DFB (Fédération allemande de football), au mensuel Sponsors : « Je suis convaincu que nous trouverons des solutions pour la fin de la saison. Je pense qu'après avoir parlé à beaucoup d'experts, cela (les matches à huis clos) peut se poursuivre jusqu'à la fin de cette année. » LIGUE DES CHAMPIONS 2019 / 2020 : CALENDRIER, RÉSULTATS ET MODE D’EMPLOI "Un match devant 80 000 spectacteurs paraît inconcevable" "Un match devant 80 000 spectacteurs paraît inconcevable"Lancer le diaporama Coronavirus : la toile s'enflamme pour la menace de l'UEFA+15 Le stade du Borussia Mönchengladbach à huis closCredit Photo - Icon Sport Un avis partagé par son supérieur hiérarchique, le président de la DFB, Fritz Keller : « Imaginer déjà dans quelques semaines un match de Dortmund devant 80 000 spectateurs ou du Bayern devant 75 000 paraît inconcevable. S’il le faut, nous attendrons plusieurs mois. » La reprise du football pourrait d’autant plus poser problème, qu’elle nécessiterait des batteries de tests pour contrôler l’état des joueurs tous les trois jours. Or, les tests manquent déjà pour les personnes malades, comme l’a indiqué le virologue allemand, Ulf Dittmer, à la Mitteldeutscher Rundfunk : « Nous sommes assez proches de la limite des capacités des laboratoires en Allemagne. Je ne sais pas quel laboratoire se met à disposition pour tester des joueurs sains, alors que nous avons un besoin urgent de tests pour les personnes malades. » Albums Photos
>> Lire la suite

Dolberg met un stop à l'OL (Sat, 04 Apr 2020)
En attendant qu'elle puisse aller à son terme, suite de notre plongée dans la saison 2019/2020. Retour sur le 2 février dernier qui a vu l’OGC Nice battre Lyon à l’Allianz Riviera 22ème journée) grâce à un doublé de Dolberg. Battu dans la semaine en Coupe, l’OGC Nice attend l’OL de pied ferme pour prendre sa revanche. Dès la 22ème minute, l’expulsion de Marcal est le premier tournant du match. Pour avoir stoppé irrégulièrement Boudaoui qui filait droit au but, le défenseur de l’OL prend un rouge direct et laisse ses partenaires à 10 contre 11. Un avantage numérique dont les Aiglons vont profiter. Un peu plus de dix minutes plus tard, Claude-Maurice profite d’une perte de balle de Caqueret pour servir Dolberg qui sert Lees-Melou qui frappe. Tatarusanu (qui remplace Lopez forfait) repousse seulement le ballon dans les pieds du Danois qui a bien suivi et marque. 1-0 à 11 contre 10 : les Niçois ont fait un grand pas vers la victoire. Du moins le pensent-ils, car les dernières minutes de la première période vont tout remettre en question. A la 45ème, Lyon égalise par l’intermédiaire de Toko-Ekambi. A la base, une magnifique accélération d’Aouar qui élimine trois Niçois avant de centrer pour la recrue du mercato qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but. Lyon est revenu à 10 contre 11 et va être récompensé. Dans des arrêts de jeu qui n’en finissement plus, Marcelo fait perdre son calme à Ounas qui écope à son tour d’un rouge direct pour une faute sur le défenseur central de l’OL et doit à son tour quitter ses partenaires (46ème). La deuxième période se jouera à 10 contre 10. Et ce sont les Niçois qui débutent le mieux, notamment en menaçant les Lyonnais sur des contres bien ficelés. A l’heure de jeu, Boudaoui, décalé par Claude-Maurice, centre dans la surface. Dolberg surgit au nez et à la barbe de Marcelo et Tatarusanu pour s’offrir un doublé ! (63ème). Malgré tous leurs efforts, les Gones ne reviendront jamais. Si les Niçois ont subit dans la dernière demi-heure, ils auraient aussi pu marquer en contre, à l’image de cette frappe de Claude-Maurice qui heurte le poteau d’un Tatarusanu battu. C’est la première défaite des Lyonnais en 2020 alors que les Niçois, eux, enchainent un troisième match de suite en Ligue 1 sans perdre, après les nuls à Angers et contre Rennes. Ils sont désormais 6èmes, un point devant leur adversaire de ce dimanche 2 février.
>> Lire la suite

Officiel - Hans-Dieter Flick joue les prolongations avec le Bayern ! (Fri, 03 Apr 2020)
Hans-Dieter Flick va s'installer sur le long terme sur le banc du Bayern Munich. Le club bavarois a annoncé avoir trouvé un accord avec son technicien pour une prolongation de contrat jusqu'en 2023. Débarqué sur le banc de touche du Bayern Munich suite au licenciement de Niko Kovac, le 3 novembre dernier, dans ce qui devait être un simple intérim, Hans-Dieter Flick (55 ans) a donné satisfaction aux dirigeants bavarois et va jouer les prolongations. En effet, ce vendredi après-midi, l'entraîneur allemand, qui peut également compter sur le soutien total de ses joueurs, a prolongé son contrat aux abords de l'Allianz Arena jusqu'au 30 juin 2023. "Le Bayern est très content du travail de 'Hansi' Flick. L'équipe a montré de grands progrès sous sa direction et a développé un jeu attractif qui se reflète dans les résultats", a indiqué le président du conseil d'administration, Karl-Heinz Rummenigge, suite à l'annonce de cette prolongation. "Avec Hansi, nous savons dans quelle direction l'équipe doit aller. De nouveaux défis difficiles se présentent pour le football mondial. Nous sommes persuadés qu'Hansi est le coach idéal pour y faire face", a ajouté Hasan Salihamidzic, le directeur sportif. Quatrième de Bundesliga au moment de sa prise de fonction, avec quatre points de retard sur l'ex-leader, le Borussia Mönchengladbach, l'entraîneur bavarois a hissé sa formation en tête du championnat d'Allemagne avec quatre longueurs d'avance sur le Borussia Dortmund à neuf journées de la fin. Il est également bien parti pour rallier les quarts de finale de la Ligue des Champions après un succès éclatant sur la pelouse de Chelsea (0-3) lors des huitièmes de finale aller de la compétition. #Flick2023 🖊️ ✔️ — FC Bayern München (@FCBayern) April 3, 2020
>> Lire la suite

Analyse AOF clôture France/Europe - La peur du Covid-19 pèse toujours sur les marchés (Fri, 03 Apr 2020)
(AOF) - Les Bourses européennes ont clôturé dans le rouge. L’évolution de la pandémie de Covid-19 inquiète et son impact est considérable sur l’activité économique. Les Etats-Unis ont ainsi détruit 701 000 postes en mars, un chiffre bien supérieur au consensus Reuters s'élevant à 100 000 suppressions. Côté sanitaire, plus de 52 000 personnes dans le monde sont décédées des suites du virus. Le repli des marchés a cependant été un peu contenu par la flambée des prix du pétrole. Au son de la cloche, le CAC 40 a perdu 1,57% à 4 154,58 points et l’EuroStoxx a baissé de 0,97% à 2 662,43 points. En Europe, si le secteur bancaire a été contraint de suspendre le versement des dividendes, celui des assurances va devoir faire de même. En Bourse, vers 17h45, l'action Allianz perd 1,28% à 149,52 euros tandis que Generali cède 1,46% à 12,17 euros. Du fait du niveau actuel d'incertitude quant à la profondeur, l'ampleur et la durée des impacts de Covid-19 sur les marchés financiers et sur l'économie, l'autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA) exhorte les assureurs et réassureurs à suspendre temporairement toute distribution de dividendes. A Paris, dans un contexte marqué par la crise du Covid-19, Getlink (-3,82 % à 10,58 euros) a retiré sa proposition de dividende 2019. Ce dernier se montait à 41 centimes d’euros par action, en hausse de 5 cents par rapport à 2018. Le concessionnaire du tunnel sous la Manche s’épargne ainsi un décaissement de 225,5 millions d’euros en mai prochain. Avec une trésorerie disponible de 573 millions d’euros à fin mars, le groupe assure néanmoins qu’il aurait été en mesure d'honorer son dividende tout en conservant la liquidité suffisante pour assurer le service de sa dette. BNP Paribas a été la dernière grande banque française cotée à se plier à la recommandation de la BCE et de l'ACPR, son organisme de tutelle en France, de suspendre son dividende. En Bourse, l'action de la plus importante banque française en termes de capitalisation perd 5,03% à 24,735 euros, ses concurrentes étant également mal orientées. BNP Paribas est au plus bas depuis janvier 2012. Les chiffres macroéconomiques du jour En France, en version définitive, l'indice des directeurs d'achat (IHS) pour le secteur des services est ressorti en mars en nette baisse à 27,4 après 52,5 en février et une version "flash" de 29. L'indice composite, qui intègre l'activité dans les services et l'industrie, s'est établi, lui, à 28,9 après 52 en février et une version "flash" de 30,2. En France, le solde budgétaire du mois de février 2020 s'élève à -35,2 milliards d'euros contre -20 milliards en janvier. En Allemagne, en version définitive, l'indice des directeurs d'achat (IHS) pour le secteur des services est ressorti en mars en forte baisse à 31,7 après 52,5 en février et une version "flash" de 34,3. L'indice composite, qui intègre l'activité dans les services et l'industrie, s'est établi, lui, à 35 après 50,7 en février et une version "flash" de 36,8. En zone euro, les ventes au détail sont en légère hausse de 0,9% au mois de février 2020 après avoir progressé de 0,7% en janvier (chiffre révisé de 0 ,6%). Les économistes tablaient sur une hausse modérée de 0,1%. Sur un an, les ventes ont grimpé en février de 3% après +2,2% en janvier (chiffre révisé de +1,7%). Les analystes s'attendaient à une progression annuelle de 1,7%. En zone euro, en version définitive, l'indice des directeurs d'achat (IHS) pour le secteur des services s'est effondré en mars à 26,4 après 52,6 en février et une version "flash" de 28,4. L'indice composite, qui intègre l'activité dans les services et l'industrie, s'est établi, lui, à 29,7 après 51,6 en février et une version "flash" de 31,4. Les Etats-Unis ont détruit 701 000 postes en mars, un chiffre bien supérieur au consensus Reuters s'élevant à 100 000 suppressions de postes. Le chiffre de février a été révisé de +273 000 à + 275 000 et celui de janvier de 273 000 à 214 000. Le taux de chômage est, lui, remonté à 4,4% contre un consensus de 3,8% et 3,5% en février. Il s'agit de sa plus forte hausse depuis 1967 et la troisième plus importante de l'histoire. Le salaire horaire a augmenté de 3,1% en rythme annuel. L'activité dans le secteur du secteur privé a accentué sa contraction en mars aux Etats-Unis, a annoncé IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat Composite, prenant en compte les services et le secteur manufacturier est ressorti à 40,6 contre 49,6 en février. Celui pour les services est tombé à 39,8 en mars contre une première estimation de 39,1 et 49,4 en février. L'indice PMI non manufacturier de l'ISM ne s'est finalement pas contractée en mars aux Etats-Unis. L'indice des directeurs d'achat de l'Institute of Supply Management est ressorti à 52,5 contre un consensus Reuters de 44 et 57,3 en février. Vers 17h45, l'euro perd 0,56% à 1,0793 dollar.
>> Lire la suite

Le Bayern prolonge le contrat de Flick (Fri, 03 Apr 2020)
L’aventure de Hansi Flick au Bayern Munich est partie pour durer. Ce vendredi, le club bavarois a révélé que le contrat de son coach principal a été prolongé jusqu’en 2023. Le technicien de 55 ans est récompensé pour ses excellents résultats à la tête des champions d’Allemagne depuis le mois d’octobre dernier. Il avait alors remplacé Niko Kovac. Nommé alors à titre intérimaire, il ne devrait rester que deux mois maximum du côté de l’Allianz Arena. Après l’avoir gardé jusqu’au terme de l’exercice, le board bavarois a donc fait le choix d’étirer la mission de cet entraineur. Pour rappel, avant cette expérience munichoise, il n’avait coaché une équipe professionnelle qu’à une seule reprise. Entre 2000 et 2005, il s’était occupé de Hoffenheim. Pour rappel, avant l’interruption des compétitions pour cause de coronavirus, le Bayern était en course pour réussir un triplé. Au cours de ce siècle, il n’y a que Jupp Heynckes qui avait réussi un tel pari en 2013.  
>> Lire la suite

La valeur du jour en Europe - Le secteur de l'assurance va devoir suspendre le versement de ses ... (Fri, 03 Apr 2020)
Publié le 03/04/2020 à 17h15 La valeur du jour en Europe - Le secteur de l'assurance va devoir suspendre le versement de ses dividendes Pixabay SAUVEGARDER CET ARTICLE SAUVEGARDÉ (AOF) - Si le secteur bancaire a été contraint de suspendre le versement des dividendes, celui des assurances va devoir faire de même. En Bourse, l'action Allianz perd 1,40% à 149,34 euros tandis que Generali cède 1,75% à 12,135 euros. Du fait du niveau actuel d'incertitude quant à la profondeur, l'ampleur et la durée des impacts de Covid-19 sur les marchés financiers et sur l'économie, l'autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA) exhorte les assureurs et réassureurs à suspendre temporairement toute distribution de dividendes. La même recommandation s'applique à tout rachat d'actions visant à rémunérer les actionnaires. Il précise que cette suspension devrait être revue à mesure que l'impact financier et économique de la COVID-19 commence à se préciser. Le superviseur européen juge essentiel que les assureurs prennent toutes les mesures nécessaires pour continuer à garantir un niveau solide de fonds propres afin de pouvoir protéger les assurés et d'absorber les pertes potentielles. Le régulateur français, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, a appuyé cette décision. " Tout doit être mis en œuvre pour que le secteur reste, quelles que soient les circonstances, à même de faire face à l'ensemble des engagements qu'il a pris vis-à-vis de ses assurés. Il est indispensable de maintenir la capacité des assureurs à continuer de proposer toutes les garanties qui sont nécessaires au fonctionnement normal de l'économie et à mobiliser l'épargne des ménages pour soutenir l'investissement de l'État et des entreprises " a-t-il souligné. Ecoutez 21 millions, le podcast de Capital sur les cryptomonnaies A lire aussi Vous lisez actuellement : La valeur du jour en Europe - Le secteur de l'assurance va devoir susp... https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-valeur-du-jour-en-europe-le-secteur-de-lassurance-va-devoir-suspendre-le-versement-de-ses-dividendes-1366710 Partager sur Facebook Partager La valeur du jour en Europe - Le secteur de l'assu... Nous vous recommandons : © AOF Avertissement légal AOF Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d'informations AOF. Ces informations sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d'informations boursières en temps réel AOF, et de ses contributeurs. Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, création de lien hypertexte ou réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumis à l'accord préalable et écrit d'OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs. AOF peut être joint à l'adresse suivante aof@optionfinance.fr OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Cependant sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent aucunement l'absence d'erreur et de vices, même cachés, ni le caractère exhaustif ou le défaut de conformité à un usage quelconque de ces données et de OPTION FINANCE SAS ou de l'un de ses contributeurs, et ne pourra être tenue responsable des retards ou interruptions qui pourraient affecter l'accès à ces dernières. L'utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données AOF à ses propres risques et devra tenir OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.
>> Lire la suite

Le marché Assurance individuelle contre les accidents progresse pour d'énormes profits d'ici 2025 ... (Fri, 03 Apr 2020)
Croissance industrielle de marché des Assurance individuelle contre les accidents 2020-2025: Le dernier rapport ajouté par Reports Monitor marché des Assurance individuelle contre les accidents. Le rapport de recherche comprend une analyse approfondie des facteurs de marché, des contraintes, des menaces et des opportunités. Il aborde les options d’investissement lucratif pour les joueurs dans les années à venir. Les analystes ont proposé du marché aux niveaux mondial et régional. The report of research is an complet complete of different facteurs. Demandez un exemple de rapport Cliquez ici: @ https://www.reportsmonitor.com/request_sample/640901 Les principaux acteurs du marché couverts par ce rapport: Allianz, Assicurazioni Generali, China Life Insurance, MetLife, PingAn, AXA, Sumitomo Life Insurance, Aegon, Dai-ichi Mutual Life Insurance, CPIC, Aviva, Munich Re Group, Zurich Financial Services, Nippon Life Insurance, Gerber Life Insurance, AIG Le marché des Assurance individuelle contre les accidents global est segmenté comme suit: Segment by Type Location de voitures personnelles à long terme Location de voitures personnelles à court terme Segment by Application Personnel Entreprise Global marché des Assurance individuelle contre les accidents: Segmentation régionalePour plus de clarté, les analystes ont également segmenté le marché en fonction de la géographie. Ce type de segmentation permet aux lecteurs de comprendre le scénario politique volatil dans différentes régions et leur impact sur le marché mondial marché des Assurance individuelle contre les accidents. The base of geography, the world market of Assurance individuelle contre les accidents a segmenté comme suit: Demande de remise sur ce rapport @ https://www.reportsmonitor.com/check_discount/640901 Raisons d’achat: Analyse approfondie du marché aux niveaux mondial et régional. Le rapport de recherche couvre l’analyse de la taille, de la répartition, des tendances et de la croissance du marché des Assurance individuelle contre les accidents aux niveaux mondial et régional. Analyse de la taille et des pièces de l’industrie avec la croissance et les tendances de l’industrie. Changements majeurs dans la dynamique du marché et le paysage concurrentiel. Segmentation en fonction du type, de l’application, de la géographie et autres. Études de marché historiques et futures en termes de taille, de partie, de croissance, de volume et de ventes. Changements majeurs et évaluation du marché dynamique et des développements. Secteurs et régions clés émergents Stratégies commerciales clés de marché et leurs méthodes clés. Principaux domaines d’intervention: Grandes tendances Implication des disciples fonctionnels dans la performance du marché Exigences de distribution, de planification, de performance et de fournisseur Problèmes de marché et de prix Limites géographiques Pratiques commerciales habituelles Présence du gouvernement sur le marché L’étendue de la commercialité sur le marché Ce rapport examine les questions de marketing mentionnées ci-dessous: Quelle sera la taille du marché en fin de période? Quels sont les facteurs de croissance du marché? Quelles sont les tendances et évolutions susceptibles de stimuler la croissance du marché? Qui sont les principaux acteurs du marché? Quels sont les défis, les menaces et les opportunités rencontrées par les principaux acteurs? Quelles sont les forces et les faiblesses des principaux acteurs du marché? Pour plus de détails sur ce rapport: https://www.reportsmonitor.com/report/640901/Personal-Accident-Insurance-Market Assurance individuelle contre les accidents mentionne les zones géographiques clés, les paysages de marché aux prix du produit, du chiffre d’affaires, de la production, de l’offre, de la demande, du taux de croissance du marché, des prévisions, etc. Contact Us Jay Matthews Direct: +1 513 549-591481 (U.S.) +44 203 318 2846 (U.K.) Email:sales@reportsmonitor.com   Tags
>> Lire la suite

Covid-19 : le risque épidémique sous-évalué par les supply chains (Fri, 03 Apr 2020)

"55 % des entreprises ne connaissent pas la localisation de leurs fournisseurs" © DR "55 % des entreprises ne connaissent pas la localisation de leurs fournisseurs" © DR Le monde et la France en particulier subissent le diktat du Covid-19 depuis plusieurs mois. Même si le coût humain est mal estimé à ce jour, cette crise sanitaire interpelle par sa brutalité. Au plan économique, elle affecte l’offre et la demande sur tous les marchés et secteurs d’activité. Malgré des précédents comme le H1N1 ou le Sras, elle souligne avec violence la sous-estimation du risque épidémique par les supply chains actuelles.
Laurent Giordani, associé fondateur de Kyu Associés © Kyu Associés Laurent Giordani, associé fondateur de Kyu Associés © Kyu Associés Deux baromètres sur les risques et menaces des chaînes d’approvisionnement ont été publiés en décembre 2019 et janvier 2020 par le cabinet Kyu Associés et l’assureur Allianz. "Le risque sanitaire y apparaissait comme le moins valorisé par les responsables supply chain parmi les dix-huit risques identifiés", reconnaissent Laurent Giordani et Xavier Roussel de Kyu Associés. "Il était considéré comme ayant une occurrence rare pour un impact limité". Quid des plans de continuité d’activité Le baromètre réalisé par Kyu avec le master Management des risques des Arts et Métiers ParisTech relevait aussi "une carence forte des entreprises dans l’organisation de plans de continuité d’activité pour réagir efficacement en cas de crise". Il pointait leur insuffisante maîtrise et connaissance de leur chaîne d’approvisionnement internationale. Ce manque de visibilité était illustré par deux indicateurs : "65 % des entreprises ne possèdent pas une cartographie précise de chacun de ses maillons et plus de la moitié (55 %) ne connaissent pas la localisation de leurs fournisseurs".
Covid-19 : le risque épidémique sous-évalué par les supply chains Les deux consultants rappellent toutefois le caractère "exceptionnel et inédit" du Covid-19 : "Cette crise dépasse toutes les projections qui auraient pu être faites, rendant impossible la mise en place d’un plan de préparation adapté. Le fait de ne pas partir d’une feuille blanche pour gérer la crise et assurer la continuité d’activité est clairement un avantage compétitif majeur, en revanche, pour les entreprises qui ont investi dans ce type de dispositif".   Comment travailler "en mode dégradé" ? Si les modèles prévisionnels fondés sur des historiques d’activité sont inopérants face à la crise sanitaire actuelle, quelques outils collaboratifs de type S&OP (Sales and Operating Planning) se distinguent toutefois. Ils s’inspirent de la recherche opérationnelle en analysant plusieurs contraintes imposées pour déterminer un consensus "optimisé" ; ce sont des aides à la décision et à la planification des opérations.
"Le risque épidémique était considéré comme ayant une occurrence rare pour un impact limité" Dans le cas actuel, ces contraintes sont par exemple les capacités internes de l’entreprise, de ses fournisseurs, de ses réseaux de distribution, les niveaux et la localisation des stocks, les ressources humaines disponibles… Malgré des organisations en mode dégradé, ces outils permettent d’identifier et de prioriser les besoins selon les capacités et ressources internes et externes disponibles… à condition d'augmenter au maximum leur fréquence de traitement pour actualiser les contraintes analysées.
Stratégie de rupture Y aura-t-il un avant et un après Covid-19 dans l’organisation des chaînes d’approvisionnement internationales ? Pour le cabinet Kyu Associés, cette crise plaide pour la mise en œuvre de stratégies limitant les effets "domino" au moyen d’approches par filière ou régionales en essayant, autant que possible, de "sanctuariser" chaque maillon. En rupture avec les schémas actuels guidés souvent par l’optimisation, la réduction des coûts et des fournisseurs, cette approche supposerait une diversification des sourcing en nombre et au plan géographique. 
>> Lire la suite

Il y a deux ans, le retourné fou de CR7 contre la Juve (Fri, 03 Apr 2020)
Certains buts restent dans les mémoires à jamais. Le retourné de Cristiano Ronaldo inscrit à Turin le 3 avril 2018 avec le Real Madrid en fait partie. Dans ce quart de finale aller de Ligue des champions, la Maison Blanche s’imposait 3-0 à l’Allianz Stadium, grâce notamment à un doublé de CR7, dont ce retourné absolument fou. Un monstre, applaudi par les supporters de la Juventus reconnaissant la valeur de cet exploit footballistique et physique.
>> Lire la suite