précédente prec entreprise next suivante                                  multimedia 

GSM granulats

Ciments Calcia

(italcementi group)

back2futurel'entreprise
videovidéo/pub  docdocuments

 

 


 

info en continu/dernière dépêche concernant l'entreprise   - voir les autres dépêches

.........................................................................................................................

Bruno Pillon nommé président des activités France de HeidelbergCement - Moniteur (mer., 13 nov. 2019)
Bruno Pillon nommé président des activités France de HeidelbergCement  Moniteur
>> Lire la suite

GSM granulats - Ciments Calcia - Italcementi group
industrie/matériaux de construction

GSM granulats

Ciments Calcia l'entreprise

Italcementi est le cinquième producteur mondial de ciment (après Lafarge, Holcim, Cemex et Heidelberg Cement) et le plus important pour la méditerranée.
Le siège de la société est établi à Bergame en Italie. La holding de la famille Pesenti, Italmobiliare possède 58,73 % des actions (cotées à la bourse de Milan). La société est dirigée par Carlo Pesenti (2007).

Le chiffre d'affaires par famille de produits se répartit ainsi en 2007
•Ciments Calcia (Ciments) (65,3 %) : plus de 70,0 Mt vendues en 2007 ;
•Unibéton (béton prêt à l'emploi) et GSM (granulats) (29,9 %) : 21,6 millions de m³ de béton et 59,3 Mt de granulats vendus en 2007 ;
•autres (4,4 %) : notamment tubes en terre cuite et en PVC, additifs pour ciment et adjuvants pour béton.

À fin 2007, le groupe est présent dans 22 pays, dispose de 63 cimenteries, de 613 centrales à béton et de 1134 carrières de granulats.
La répartition géographique du chiffre d'affaires est la suivante :
•Italie (28,8 %),
•France et Belgique (29,1 %),
•Europe (9,1 %),
•Asie (13,6 %),
•Amérique du Nord (12,1 %),
•Maroc (4,3 %)
•autres (3 %).

Effectifs et capacité de production
Le groupe comptait fin 2007 22 850 salariés dont environ 450 pour la R&D. Italcementi dispose d'une capacité de production d'environ 70 millions de tonnes de ciment.
Son chiffre d'affaires 2007 a été de 6 001 millions d'euros avec un résultat net de 612,5 millions d'euros dans les 22 pays où il est installé.

principaux repères
1864
  création de la compagnie, à Bergame par Giuseppe Piccinelli.
1925, la société est cotée à la bourse de Milan,
1992 ébauche d’internationalisation avec l’acquisition de Ciments Français.
1997 rachat de l'italien Calcestruzzi, principal opérateur de béton prêt à l'emploi italien.
1998, expansion continue avec la conquête de nouveaux marchés en Bulgarie, au Kazakhstan, en Thaïlande, au Maroc, en Égypte et aux États-Unis. Ces acquisitions internationales et les suivantes sont faites par l'intermédiaire de la filiale Ciments Français.
2004 Giampiero Pesenti est nommé Président, ainsi que le principal actionnaire, et Carlo Pesenti en est le Directeur Exécutif. Italcementi a 140 ans.
2005 Italcementi devient le principal opérateur d'Egypte - plus de 30% du marché - avec le rachat de Suez Cement Company et de Asec Cement.
2006 rachat des 50% manquants dans le capital du cimentier indien Zuari Cement (le premier partenariat à 50% avec Zuari Industry Limited datait de 2001).
2007 : Italcementi Group, achète au groupe chinois Zhejiang Guangyu 100 % de Fuping Cement Co. Ltd., société implantée dans la province du Shaanxi (Chine centrale) pour un montant de 70 MUS$. C'est le premier achat à 100% d'un cimentier en Chine par un étranger.

2009 (29 juin) annonce surprise de l'abandon de la fusion entre Italcementi Group et Ciments français.

GSM granulats

Ciments Calcia contexte des interventions

L’extraction et la production de granulats est une activité extrèmement réglementée. Parfois considérée comme nuisible, elle est pourtant absolument essentielle à l’industrie de la construction et des travaux publics. L’accès à la ressource étant de plus en plus compliqué, GSM développe depuis plusieurs années une communication visant à légitimer son activité.

firml’entreprise contextle contexte des interventions prestaprestations réalisées par Bruno Cargnelli tophaut de page typewritermenu général  

prestaGSM granulats

Ciments Calcia prestations réalisées par Bruno Cargnelli
agence: sequoïa - image force [2005 -> ]
””
Rédaction régulière de “GSM & Vous“, lettre d'information clientèle de GSM (branche granulats d'Italcimenti Group)

””
Rédaction régulière de “GSM & Vous“, lettre d'information clientèle de GSM (branche granulats d'Italcimenti Group)
SUJETS TRAITÉS: importance du granulat pour le secteur de la construction,sécurité des approvisionnements,matériaux de substitution, évolution de l'environnement juridique, économique et environnemental.

””
rédaction du “webzine“ GSM & Vous, disponible sur le site de l’entreprise

””
Collaboration régulière à “Vision“, magazine interne Groupe France-Belgique.

””
Collaboration à la rédaction du rapport environnement 2007 de GSM.


firml’entreprise contextle contexte des interventions prestaprestations réalisées par Bruno Cargnelli tophaut de page typewritermenu général  

documentsarticles et documents

rédigés par Bruno Cargnelli

précédente prec entreprise next suivante      tophaut de page  typewritermenu général

GSM granulats

Ciments Calcia

(italcementi group)

back2futurel'entreprise
  videovidéo/pub    docdocuments

 

diaporamadiaporama


videovidéo / pub

video

vidéo pmebtp.com / visite de la cimenterie Calcia à Gargenville (78) - toujours ces musiques dynamiques et entraînantes!

 

video

passage d'un train de fret Italcementi

précédente prec entreprise next suivante      tophaut de page  typewritermenu général

GSM granulats

Ciments Calcia

(italcementi group)

back2futurel'entreprise
  videovidéo/pub    docdocuments

 

info en continu/dernières dépêches

....................................................

HEIDELBERGCEMENT a finalisé l'acquisition de 45% du capital d'ITALCEMENTI - Capital.fr (Fri, 01 Jul 2016)
HEIDELBERGCEMENT a finalisé l'acquisition de 45% du capital d'ITALCEMENTI  Capital.fr
>> Lire la suite

Mondial Limestone marché 2017-2026 | LafargeHolcim, Sumitomo Osaka Cement, Nittetsu Mining, Cemex, Schaefer Kalk - LOFT TV PRO (Thu, 05 Dec 2019)
Mondial Limestone marché 2017-2026 | LafargeHolcim, Sumitomo Osaka Cement, Nittetsu Mining, Cemex, Schaefer Kalk  LOFT TV PRO
>> Lire la suite

HeidelbergCement va pouvoir finaliser sa fusion avec Italcementi - L'Obs (Sun, 19 Jun 2016)
HeidelbergCement va pouvoir finaliser sa fusion avec Italcementi  L'Obs
>> Lire la suite

Novembre 2019, enquête mondiale sur l'expertise du marché des Le béton et le Ciment par fabricant, régions, pays, types et applications, prévision jusqu'en 2026 - Manticore News (Thu, 05 Dec 2019)
Novembre 2019, enquête mondiale sur l'expertise du marché des Le béton et le Ciment par fabricant, régions, pays, types et applications, prévision jusqu'en 2026  Manticore News
>> Lire la suite

Matériaux de construction : après la fusion LafargeHolcim, HeidelbergCement s'empare d'Italcementi - Moniteur (Wed, 29 Jul 2015)
Matériaux de construction : après la fusion LafargeHolcim, HeidelbergCement s'empare d'Italcementi  Moniteur
>> Lire la suite

Italcementi : toujours des pertes malgré un chiffre d'affaires en hausse - Batiactu (Tue, 23 Feb 2016)
Italcementi : toujours des pertes malgré un chiffre d'affaires en hausse  Batiactu
>> Lire la suite

Béton Polymeric Market: Rapport de recherche sur les tendances mondiales, la croissance, la part, la taille et les prévisions à l’horizon 2022 pour 2019 - Football Turc (Thu, 05 Dec 2019)
Béton Polymeric Market: Rapport de recherche sur les tendances mondiales, la croissance, la part, la taille et les prévisions à l’horizon 2022 pour 2019  Football Turc
>> Lire la suite

Le ciment Biodynamic d'Italcementi bat pavillon italien - Moniteur (Tue, 15 Sep 2015)
Le ciment Biodynamic d'Italcementi bat pavillon italien  Moniteur
>> Lire la suite

Italcementi et Ciments Français repoussent leur fusion - Batiactu (Mon, 22 Jun 2009)
Italcementi et Ciments Français repoussent leur fusion  Batiactu
>> Lire la suite

L'usine CBR d'Antoing mise en vente? - L'Echo (Thu, 15 Oct 2015)
L'usine CBR d'Antoing mise en vente?  L'Echo
>> Lire la suite

Ciments français chute, Italcementi monte après le mariage raté

(© Reuters -29/06/2009)

Ciments français chute, Italcementi monte après le mariage raté

* Ciments français a perdu 5,57%, Italcementi a gagné 4,63%

* A long terme, l'échec de la fusion pourrait défavoriser Italcementi, estiment les analystes

PARIS/MILAN, 29 juin (Reuters) - L'annonce surprise de l'abandon du projet de fusion entre Italcementi (ITAI.MI: Cotation) et Ciments français (CMFP.PA: Cotation) a été accueillie diversement lundi en Bourse à Milan et Paris, mais les analystes attribuent les réactions du jour essentiellement à des ajustements techniques.

Ciments français a clôturé en baisse de 5,57% à 60,7250 euros tandis qu'Italcementi a pris 4,63% à 8,2450.

Dans le cas du cimentier italien, qui souhaitait racheter les 18% qu'il ne détenait pas encore dans sa filiale française, les analystes expliquent la hausse du cours par des rachats de découverts mais soulignent qu'à plus long terme, les implications pour Italcementi pourraient au contraire s'avérer négatives.

"Sur le moyen à plus long terme, il est dommage qu'il n'ait pas réussi à simplifier sa structure de capital, à tirer parti de synergies et à gagner en capacité de création de valeur", commente Tobias Wörner, analyste chez MF Global, dans une note de recherche.

"C'est malheureux et cela laisse probablement aussi au groupe un goût amer, il est improbable qu'il représente ce projet dans un avenir proche", ajoute-t-il.

Si la direction de Ciments français n'a pas encore fait de commentaire, une source proche du cimentier a indiqué elle aussi que le dossier de la fusion ne risquait pas de revenir sur la table avant un certain temps.

"DEMANDES EXCESSIVES"

Alors que le projet, qui constituait une première pour le nouveau régime européen des fusions transfrontalières, avait franchi mi-mai un cap important en obtenant le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF), les deux groupes avaient annoncé le 19 juin le report de la décision définitive sur leur fusion en raison de discussions avec des créanciers américains et français.

Ceux-ci avaient souscrit des titres de créances émis par Ciments français en 2002 et 2006 pour un montant total de 500 millions de dollars.

"Les demandes du groupe d'investisseurs institutionnels américains (...) ont été jugées excessives et inacceptables par les deux sociétés et non conformes à la finalité de la fusion", ont précisé dans un communiqué commun samedi soir les deux groupes, qui avaient toujours exclu de verser du cash dans le cadre du projet. "En conséquence, le projet de fusion a été abandonné."